1-Je suis une fille, l’arbitrage est-il ouvert à tout le monde ?

Effectivement l’arbitrage est ouvert a la gent féminine. Lors de la saison 2013-2014, par exemple, Sandrine Deshepper  était juge d’en but lors de la finale de championnat de France juniors Toulouse-Limoux et a effectué quelques touches en élite 2 et junior élite. Un des objectifs  est d’avoir une première femme arbitre en DN1, voire plus… De même, pour la catégorie 13 fauteuil, les personnes handicapées peuvent aussi être candidates pour l’arbitrage.

En conclusion, oui, l’arbitrage est ouvert à tout le monde!

 –

2-Qui dois je contacter ?

Les responsables régionaux ( RRA ) et les membres de la commission centrale d’arbitrage ( CCA ) sont à votre disposition pour tout renseignement. Vous trouverez leurs coordonnées dans la rubrique « Contact ».

 –

3-Quel type de formation est nécessaire, et quel niveau de contrainte ?

Lorsque l’on commence l’arbitrage, l’essentiel de la formation se fait au niveau départemental, et est assuré par le RRA sur la base d’un programme fourni par la CCA, soit environ une réunion toutes les trois semaines.

Si l’envie et les capacités sont présentes pour monter dans la hierarchie et postuler éventuellement jusqu’à l’élite, il y aura plusieurs stages et formations à suivre, avec un plan de travail sous contrôle de la CCA.

Un travail personnel est à effectuer si l’on veut progresser!

Le nouveau logiciel Tech 13 va permettre à tous les arbitres d’aller visionner en ligne une rencontre ou une séquence de match élite afin de vérifier si la bonne décision a été prise.

Un module de formation niveau 1 a été créé ainsi qu’un petit examen niveau 1 élaboré pour contrôle des acquis et niveaux.

L’arbitre reçoit egalement des vidéos par le systeme dropbox, dans un but pédagogique.

 –

4-Les différents niveaux et catégories d’arbitres

Il y a à l’heure actuelle six « niveaux » d’arbitres, se décomposant ainsi:

-les arbitres de catégorie 1: ils officient principalement en Elite 1 et Elite 2

-les arbitres de catégorie 2 : ils officient principalement en DN1 et Juniors Elite

-les arbitres de catégorie 3 : ils officient principalement dans les divisions inférieures

-les juges de touche

-les arbitres de Rugby XIII Fauteuil

-les arbitres de jeunes : pour ceux ne désirant se consacrer qu’à l’arbitrage des écoles de rugby

Les catégories ne sont pas hermétiques les unes envers les autres. Un arbitre de catégorie 3 qui progresse pourra par exemple postuler rapidement à la catégorie supérieure.

  –

5-L’équipement de l’arbitre

L’arbitre doit se munir:

-d’un sifflet

-de papier et stylo

-d’une feuille de match

-de cartons, jaune et rouge

-de drapeaux de touche

-du règlement

-des documents de formation et de sa carte vidéo

Les RRA et la CCA sont à votre disposition pour ce qui concerne ces questions pratiques.

 –

6-Quelle condition physique est nécessaire pour devenir arbitre ?

Pour un arbitre Elite: entre 2 et 3 entraînements par semaine ( fractionné, sprint, musculation, autre sport )

Pour un arbitre Elite 2 : 2 entraînements par semaine sont fortement souhaités.

Pour un arbitre Juniors Elite ou DN1 : 1 à 2 entraînements par semaine sont conseillés.

Pour un arbitre de Rugby XIII Fauteuil : 1 séance par semaine est conseillée, la pratique de ce sport se fait dans un gymnase, avec des distances plus courtes mais un rythme soutenu.

Pour la catégorie Féminine : 1 séance par semaine est souhaitée.

 –

7-Si je ne suis libre qu’un weekend sur deux pour arbitrer ? La question de la disponibilité.

De nos jours, avec les contraintes inhérentes à chacun, il est assez compliqué d’avoir des personnes disponibles a temps plein, donc oui, il est possible de s’investir dans l’arbitrage sans pouvoir y consacrer chacun de ses week-ends, il y a déjà beaucoup d’arbitres dans ce cas ( excepté pour l’Elite 1 ). Plus il y aura de concurrence avec un nombre important d’arbitres et plus il y aura d’officiels pour assurer l’arbitrage des matchs des différentes catégories et plus le niveau général s’élèvera.

Cela concerne également les personnes disponibles uniquement le samedi ou le dimanche.

C’est ensuite simplement affaire de gestion de plannings !