Le président-directeur général de la Fédération internationale de rugby à XIII, Nigel Wood, a publié une déclaration soulignant les progrès importants accomplis par le RLIF et ses membres en 2018.

«Je pense que nous considérerons l’année 2018 comme un tournant pour la Fédération, alors que nous réfléchissons à une année à venir vraiment remarquable. Souvent, l’année suivant immédiatement une Coupe du monde voit les nations se reposer des rigueurs des matches internationaux. En 2018, cependant, nous avons assisté à un nombre record de matches internationaux complets. Soixante-cinq matches pleinement sanctionnés ont eu lieu dans le calendrier masculin, donnant ainsi à 2210 joueurs la possibilité de  représenter leur pays. “
 
«Des jeux ont eu lieu en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Australasie, réunissant des nations de chacun des cinq continents. Quelque chose qui aurait été impensable il y a moins de 10 ans. La bonne nouvelle est aussi que, à mesure que les jeux internationaux se développent, chaque pays accroît ses compétitions nationales et implique une participation toujours plus large de diverses communautés. “
 
«Cette année, le RLIF a organisé et soutenu des championnats internationaux complets dans les Amériques, à trois niveaux en Europe, une qualification pour le RLWC2021 et un championnat mondial des pays émergents regroupant onze pays différents. Je tiens à féliciter les différents vainqueurs de ces championnats, à savoir la Jamaïque, la Grèce, la Norvège, la Russie, la France et Malte. Cependant, il est également important de reconnaître et de remercier toutes les autres nations qui ont si durement disputé tous les matches. ”
 
“Les matchs aux niveaux international et national nécessitent tous des entraîneurs, des administrateurs et des arbitres pour que les joueurs et les fans puissent profiter du rugby. Je tiens à remercier et féliciter nos collègues, en particulier ceux de la RLEF,  avec leur partenaire de l’UE. Nous remercions également les nombreux pays, dont l’Australie, l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande et la France, qui utilisent leur vaste expérience et leur expertise dans tous les domaines pour soutenir les autres pays membres dans leur développement. “
 
«Le RLIF en tant qu’organisation continue de mûrir et de se développer. En 2018, nous avons poursuivi nos discussions fructueuses sur un large éventail de sujets, notamment les projets de calendrier international, l’examen de la manière dont nous nous gouvernons et notre adhésion à la fédération sportive internationale, GAISF. Nous progressons sur tous les fronts et il y aura plusieurs annonces en 2019. “
 
«Je tiens à exprimer officiellement mes remerciements à tous les membres, joueurs, supporters, arbitres et à mes collègues du RLIF, de la RLEF et de l’APRLC pour leur travail acharné et leur soutien. J’espère que tous profiteront d’une escapade festive en 2019, en bonne santé et renouvelée pour les défis et les opportunités offerts par le Nouvel An. ”