Corentin Rey, un U19 évoluant souvent en équipe fanion d’Avignon.

Avignon, 3ème du classement en championnat, contre Saint-Estève XIII Catalan, le leader : l’affiche est alléchante, en demi-finale de la Coupe de France Luc-Nitard (dimanche 14h00 à Limoux).

Les Catalans possèdent des armes pour inquiéter le SOA.

Les Catalans s’étaient imposés 26-20, fin janvier en Provence, mais ils restent sur une difficile victoire contre Toulouse, samedi dernier à Saint-Estève (38-26), avec sept essais de  Chan (3), Munuera, De Forest, Llong, Baby.

Un parallèle à faire avec le SOA, vainqueur de ce même TO 30-22, une semaine plus tôt dans le Vaucluse, histoire de comprendre que les Sang et Or et les Bleu et Blanc sont de valeur sensiblement égale.

Ça va vite du côté de Lezignan!

Pas sûr, non plus, que l’écart entre Lézignan, tenant du trophée, et Toulouse, adversaires lors de la deuxième demi-finale (16h), soit aussi important que ne l’indique le classement (Lézignan 2è, Toulouse 6è).

Le 17 mars dernier en Haute-Garonne, les jeunes “Meuniers” n’avaient pas survolé la rencontre face au TO (victoire 32-22), pas plus qu’au match aller au Moulin (26-16).

Les U19 du Toulouse Olympique avaient remporté la Coupe Tarbouriech en 2018.
Crédit @astreizix

Lézignan reste sur une victoire acquise dans la douleur à Villeneuve-sur-Lot (20-12), mais le talent ne manque pas dans ses rangs, à l’image de Thomas Soler, Enzo Benausse, qui avaient soulevé la Coupe la saison passée, Thomas Estebanez, alors que les Toulousains auront la possibilité d’aligner quelques jeunes du centre de formation évoluant habituellement en Elite 1, les Broncos ne jouant pas ce week-end.

Une possibilité que ne doit pas non plus écarter Avignon, légèrement favori pour l’accession en finale, à l’instar de Lézignan.

Finale de la Coupe de France Luc-Nitard 2018

LEZIGNAN – CARCASSONNE 52-24

Mi-temps  28-18.

3 000 spectateurs au coup d’envoi, plus de 5 000 sur la sirène.

Arbitres : MM. Delarose et Lannes.

Lézignan : 9 essais Gouzy (10, 40, 80), Hugo Gimenez (15), Malléus (19), Waeldo (31, 67), Benson (43) Cuellar (60), 8 transformations Enzo Benausse.

Carcassonne : 4 essais de pénalité (5), Camposet (23), Bauer (38), Aubry (49), 3 transformations (5, 23, 49) et 1 pénalité (26) Fernandez.

Lézignan : Dumontet, Gouzy, Hugo Gimenez, Capapé, Thomas Soler, (o) Enzo Benausse, (m) Monteil – Thomas Malfaz, Cuellar, Granell – Dylan Marc, Benson – Waeldo.

Sont entrés en jeu Pedregosa, Malléus, Maxime Mazard, Lastre.

Carcassonne : Fernandez, Camposet, Pezet, Valentin Blasi, Bauer, (o) Talieu, (m) Cartier – Leveillé, Artiga, Manaa – Arrans, Aider – Aubry.

Sont entrés Arnoult, El Yousfi, Hack, Jean.