Kirk Murphy et Albi ont toujours mené au score.
Crédit Gérard Barrau

ALBI – LEZIGNAN 37-22

Mi-temps 20-6

Arbitre Jordi Crespo

Albi : 6 essais Deburghgraeve (6), Mazars (28), Pedrero (35, 55), Dupuy (47), L. Franco (77), 5 T (11, 28, 35, 47, 77) et 1 pénalité (24) B. Fabre, 1 drop B. Fabre (68).

Lézignan : 4 essais Ors (19), Brocas (53), Hack (57), Soler (65), 3 T Marginet (19, 53, 57).

ALBI : L. Franco – Pedrero, Bianchini, Lescouzères, Deburghgraeve – (o) B. Fabre, (m) Grant – Estruga, Carivenc, Kirk Murphy – Dupuy, Lardot – Maxime Garcia.

Sont entrés en jeu Nzoungou, Mazars, Rodrigues, Cook.

FCL : V. Ferret – Gouzy, Cardace, Bonneriez, Thomas Soler – (o) Th. Lacans, (m) Marginet – Li. Albert, Bouzinac, Bartès – Costes, Stacul – Ors.

Sont entrés M. Benausse, Ti. Grandjean, Hack, Brocas.

Trop rapidement en action pour Lézignan, Albi faisait enfler le score par Florian Deburghgraeve, au relais du tandem Baptiste Fabre, Théo Lardot, par une percée royale de Cédric Mazars, et un essai de cent mètres signé Nittim Pedrero, seul, en face, Anthony Ors parvenant à tromper la défense tarnaise.

Un avantage fructifié peu après la reprise par Tristan Dupuy, au soutien de Fabre, et si les jeunes lézignanais Luc Brocas et Arnaud Hack parvenaient jusque dans l’en but adverse, entre-temps Alex Grant avait offert à Pedrero son doublé.

Le FCL avait correctement résisté, mais gâché trop de munitions en milieu de chaînes.