La horde de Loups affiche complet et attend bien patiemment l’heure de ressortir des bois. En attente des décisions gouvernementales et fédérales qui tardent à rouvrir le portail du stade, les treizistes aspétois ont scrupuleusement respecté les consignes de leur entraîneur Alain Arréou.

“Durant le confinement, j’ai demandé aux joueurs de veiller aux consignes de sécurité, confie Alain Arréou, de ne pas faire les idiots et surtout de continuer à s’entretenir. J’espère qu’on va vite pouvoir reprendre les entraînements, en juillet vraisemblablement, fin juin peut-être, pour se retrouver tous ensemble. On devrait retrouver l’intégralité du groupe, récupérer nos nombres blessés du début de saison. On avait quand même douze gars par terre, tout ce petit monde va revenir. Personne n’a annoncé son départ du club. Pour entamer la prochaine saison, on peut aussi compter sur l’arrivée de deux recrues, Thomas Céret et Kévin Carlotti.”

Alain Arréou, entraîneur d’Aspet XIII

2020 restera une saison noire doublée d’une saison blanche. En attendant les directives et une mise au point qui dissipera le flou ambiant, Aspet XIII, réserve du Racing Saint-Gaudinois, classée en milieu de tableau de sa poule, s’apprête à retrouver son rang au sein de l’élite 1.

Les dents des Loups ont poussé, chaque joueur n’attend qu’une seule chose : l’ouverture des portes de cage.

Brice Rohaut
Source : La Dépêche