“L’essai de Benjamin Garcia a fait la différence”
Crédit SWpix

Aurélien Cologni, invité par quelques joueurs à partager “l’after” des Dragons à la loge panoramique de Brutus, dans la nuit de samedi à dimanche, évoque les sept vainqueurs de Cup conviés au stage de Toulouse.

L’automne approche à grands pas, avec son échéance capitale, le championnat d’Europe des nations, précédé d’un France – Serbie en guise de “warm-up”, et surtout d’un Angleterre -France qu’Aurélien Cologni devine “explosif”.

Le sélectionneur des Bleus, qui convie 32 joueurs, dont neuf Dragons, au stage du 4 septembre à Toulouse, agrémenté d’une opposition face au TO (10h45 à 12h), estime que la victoire des Catalans en finale de la Cup doit “rejaillir sur l’ensemble du mouvement”.

Parallèllement, cet exploit motivera d’autant les Anglais à vouloir bouffer du frenchie, le 19 octobre à Leigh, en test-match, et il convient désormais d’assumer la nouvelle dimension que semble avoir pris, cette année, le haut niveau du rugby à XIII français.

“Les Dragons ont remporté la Cup, le TO réalise une très belle saison, les résultats obtenus par les équipes de France U16 et U19 sont remarquables, preuve qu’un édifice s’est construit en 2018, ce qui nous permet d’avoir aujourd’hui plus de certitudes qu’hier”, explique le coach des Bleus, qui a souhaité associer, le 4 septembre, des joueurs du groupe Bleu, à d’autres du groupe “Suivis”, et à deux U19.

Il évoque ici pour nous le comportement des sept tricolores ayant soulevé la Coupe d’Angleterre, samedi dernier.

“Jason Baitieri a franchi un palier, question maturité. Il rend désormais toujours des prestations propres, qu’il soit titulaire ou qu’il entre en cours de jeu. Il a su effacer de son registre les quelques fautes qu’il commettait, en raison du fait que c’est un joueur qui donne beaucoup. Il est devenu un métronome, tout en continuant d’apporter son punch.

Julian Bousquet va encore se bonifier, mais il répond présent dès qu’il entre en jeu, en assurant la continuité du travail au milieu du terrain. C’est important, car entre les joueurs qui débutent et qui terminent un match, il faut aux autres tenir le coup. Et lui gagne ses impacts, libère après contact, sans les déchets constatés auparavant. Il représente l’alliance parfaite entre dextérité et puissance.

Rémi Casty est l’ADN de l’équipe, et on mesure mieux, aujourd’hui, combien son tempérament de fer nous a manqué, au même titre que Tony Gigot, lors de la Coupe du monde 2017. Il fait preuve de puissance, de tonicité, et il est un chef de meute sur et hors le terrain. Il sait prendre de la hauteur, et le contraste entre son flegme britannique et sa rage de vaincre en fait un joueur particulier.

Benjamin Garcia a trouvé le bon équilibre, en finale. Son essai a fait la différence, dans une période creuse de la part des Dragons. C’est un joueur précieux pour sa rigueur, quel que soit le poste qu’il occupe, troisième ligne, deuxième ligne, centre, talonneur. Peu importe l’emploi qu’on lui confie, il rend toujours une copie propre. Actuellement, par exemple, on dirait qu’il a toujours joué talonneur jusqu’ici.

Tony Gigot est capable de faire un match parfait, mais également de rater aussi des choses, comme en finale à l’image de Fouad Yaha ou de Josh Drinkwater. Cela dit, il a été fantastique dans ses prises de balle, et son “deux contre un” en faveur de Yaha, d’entrée de match, illustre parfaitement la confiance qu’il possède en lui. Il est aujourd’hui devenu un des meilleurs arrières au monde.

Mickaël Goudemand m’a très agréablement surpris, samedi à Wembley, en ce sens qu’il n’a pas subi l’événement. C’est un joueur en construction, qui d’ici trois ou quatre ans bénéficiera de la même maturité que Jason Baitieri actuellement.

Benjamin Jullien a pleinement pris la mesure de ses moyens. Il s’est d’abord construit à Warrington, mais il avait besoin de davantage de temps de jeu, car on ne lui avait pas accordé entièrement confiance. Ce n’est pas le cas chez les Dragons, où il est devenu une des références de la Super League, à son poste. Autant il était surtout sobre, en début de saison, dans un rôle essentiellement de défenseur, autant aujourd’hui il montre, en plus, sa capacité à percer, à donner un ballon, et à finir une action”.

LISTE DES JOUEURS CONVOQUES :
ADER BASTIEN – TOULOUSE OLYMPIQUE
ALBERT LUCAS – DRAGONS CATALANS
BAITEIRI JASON – DRAGONS CATALANS
BARTHAU WILLIAM – TOULOUSE OLYMPIQUE
BERGAL ILIES – LEIGH CENTURION
BOUSQUET JULIAN – DRAGONS CATALANS
BOYER CLEMENT – TOULOUSE OLYMPIQUE
CANET BASTIEN – TOULOUSE OLYMPIQUE
CASTY REMY – DRAGONS CATALANS
CURRAN RHYS – TOULOUSE OLYMPIQUE
DA COSTA ALRIX – DRAGONS CATALANS
ESCARE MORGAN – WIGAN WARRIORS
FAGES THEO – ST HELENS RLFC
GARCIA BENJAMIN – DRAGONS CATALANS
GIGOT TONY – DRAGONS CATALANS
GOUDEMAND MICKAEL – DRAGONS CATALANS
JULLIEN BENJAMIN – DRAGONS CATALANS
MARCON PAUL – TOULOUSE OLYMPIQUE
MARGUERITE GAVIN – TOULOUSE OLYMPIQUE
MARION ANTHONY – TOULOUSE OLYMPIQUE
MAUREL TONY – TOULOUSE OLYMPIQUE
NAVARETTE ROMAIN – WIGAN WARRIORS
YESA VALENTIN – XIII LIMOUXIN
ESCAMILLA BASTIEN – AS CARCASSONNE
SANGARE JUSTIN – TOULOUSE OLYMPIQUE
OUSTY WILLIAM – RC ALBI
LASVESNES THOMAS – XIII LIMOUXIN
BISSIERE JORIS – SO AVIGNON

LAGUERRE MATHIEU – DRAGONS U19
CARRE LOUIS – DRAGONS U19
FLOVIE JORDAN – XIII CATALAN/ ST ESTEVE
FLOVIE FABIEN – XIII CATALAN /ST ESTEVE

Les joueurs dont les noms apparaissent en “grisé” sont laissés à disposition de leur club en Angleterre.