Luc Franco et les Canaris ont fait le spectacle.
Crédit Richard Photographe

Patrick Alberola et Frédéric Camel n’avaient procédé qu’à un seul changement, par rapport à l’équipe qui s’était inclinée avec les honneurs à Lézignan : Clément Arrans remplaçait sur le banc des remplaçants Mathias Leveillé, KO le week-end précédent.

Léopold Edline, placé sur une aile au Moulin, avait cette fois permuté avec Alexis Escamilla, au sein d’un ensemble perdant d’entrée Hadrien Domergue (KO), et sérieusement perturbé, jusqu’au milieu de la première période, par la combativité, l’audace, l’organisation des Toulousains. Lesquels marquaient les premiers par Pierre Fourquet, sur l’extérieur.

Léopold Edline répliquait, débutant sa moisson de trois essais, car Carcassonne avait enfin desserré l’étreinte. Il était bientôt imité par Florent Tost, qui cueillait une merveille de passe au pied de la part d’Alexis Alberola. La même, mais en cloche celle-ci, faisait ensuite le bonheur de Clément Soubeyras, qui sifflait la fin de la récré.

Toujours au pied, et par-dessus, Luc Franco trouvait Julien Agullo à la réception pour le quatrième essai des Canaris. A 20-4, ces derniers ne risquaient franchement plus rien. D’autant plus que sur une transversale, au pied bien sûr, Edline récoltait encore les fruits de la domination locale.

Les Broncos donnaient tout dès la reprise, mais la finition leur faisait défaut. Au contraire de Carca, qui au bout d’une passe… au pied, voyait Mathieu Khedimi alourdir la note. Laquelle prenait des proportions considérables quand Edline concluait un mouvement collectif de 90 mètres, try assist au pied, off course !

Et jusqu’au bout, les Audois se faisaient réellement plaisir.

CARCASSONNE – TO BRONCOS 50-4

Mi-temps : 26-4.

Arbitre Fabien Nicaud.

Carcassonne : 9 essais Edline (14, 36, 76), Tost (23), Soubeyras (26, 54), Agullo (30), Khedimi (52), Soum (68), 7 transformations A. Albérola (26, 30, 36, 52, 54, 68) et L. Franco (76).

Toulouse : 1 essai Fourquet (11).

Carton jaune à Toulouse : Bianchini (50).

Carcassonne : Soubeyras – Tost, A. Escamilla, Baile, Edline – (o) L. Franco, (m) A. Albérola – Tetart, Soum, Domergue – Canet,  B. Escamilla (cap) – Khedimi.

Sont entrés en jeu Zava, Cartier, Agullo, Arrans.

Toulouse : Reynaud – Jocelyn, Fourquet, Pezet, Le Bastard –  (o) Bertrand, (m) Thérond – K. Bentley (cap), M. Jussaume, Wilshere –  P.-J. Lima, Bianchini – Mircovich.

Sont entrés Bouscayrol, Fauré, Vasseur, Tranier.