Will Pryce, auteur de l’interception fatale aux Bleuets.

Le premier test n’a pas souri au XIII de France U17, battu à Hull par England Youth, mais l’espoir demeure pour le deuxième et dernier rendez-vous annuel avec la jeune crème anglaise, samedi (15h00 heure française) et à suivre en direct sur FFRXIIITV .

A condition de gommer les trop nombreuses fautes de main ayant entaché la production des tricolores, mercredi soir à Craven Park.

Le sort du match s’est joué en début de seconde période, quand les Bleuets bataillaient à onze contre douze, pour encaisser trois essais en l’espace de dix minutes, signés Jacob Hookem, de City of Hull, Luke Broadbent, l’ailier de Warrington, et Logan Astley, de Wigan.

Will Pryce comme Leon

Will Pryce (Huddersfield), le fils de Leon, ancien joueur des Dragons Catalans, transformait à deux reprises, et les Anglais avaient dès lors creusé inexorablement l’écart (24-2).

Une entame cauchemardesque dont les Français n’allaient pas se remettre, malgré les deux essais de Elie Sastre, César Rougé, et la transformation de Vincent Calvayrac, leur permettant de revenir un tant soi peu dans la partie (24-12).

L’interception de Pryce sonnait définitivement le glas des espoirs tricolores, et Leon Stewart trompait bientôt à son tour la défense française.

Les Anglais, qui avaient au préalable marqué deux essais avant la pause (où 14 pénalités avaient été sifflées) méritaient leur victoire, en dépit des efforts prodigués, en face, par des Bleuets volontaires mais trop maladroits.

ENGLAND YOUTH – FRANCE U17 36-12

Mi-temps 8-2

Angleterre : 7 essais Speed, Pemberton, Hookem, Broadbent, Astley, Pryce, Stewart , 4 coups de pied Prce.

France : 2 essais Sastre, C. Rougé, 2 coups de pied Calvayrac.