La vie de groupe à 20000 km de chez soi, demande forcément à chacun de fournir quelques efforts qui dépassent son habituel terrain d’intervention privilégié.

Les stages de préparation au Barcarès avaient déjà fait la part belle à cet aspect et impliquant régulièrement les joueurs dans des actions de la vie courante.

Aller chercher des repas, servir à table ont ainsi fait partie des contributions demandées. Comme il n’y a pas de raison de changer les bonnes habitudes, en Nouvelle-Zélande le staff poursuit dans la même logique.

Les joueurs sont ainsi sollicités au même titre que tous les membres du staff pour assurer des tâches du quotidien.

Si les élus fédéraux, les entraineurs et le staff médical se mobilisent pour améliorer  la qualité des petits déjeuners, les jeunes se chargent de leur côté de nettoyer leurs tables et assurent la vaisselle. A tour de rôle, chaque chambrée met donc la main à la pâte pour faciliter la vie de chacun.

De cette manière, le groupe développe la camaraderie et le sens des responsabilités.  Ces valeurs fondamentales seront mises à l’épreuve  sur le terrain dans les jours qui viennent, autant les cultiver à la moindre occasion !