A la traîne au classement, Saint-Gaudens avait un besoin vital de victoire, mais la logique a été respectée, à Mazicou, où les Albigeois ont une fois encore démontré leur savoir faire, profitant de la moindre faiblesse adverse pour mettre les Commingeois en difficulté. Comme ce premier essai inscrit par Nicolas Bianchini sur sortie de mêlée.

Le deuxième essai est plus cruel encore pour les visiteurs : près de sa ligne d’en but, Alex Grant capte un ballon décoché par l’adversaire au cinquième tenu, et le dépose sous les poteaux commingeois quatre-vingt dix mètres plus loin.

C’est Gaëtan Estruga, sollicité par Grant, qui infligera à Saint-Gaudens la troisième punition.

A la pause, l’affaire est donc dans le sac, mais Albi ne s’en contente pas, même si les Commingeois sont animés d’un sain esprit de révolte. Alors que ces derniers pèchent par indiscipline, Cédric Mazars sale la note.

Thomas Lucas, certes, récompense l’ardeur des Pyrénéens, mais un double crochet de Grant mystifie cinq défenseurs, et les Tarnais profitent plus tard d’une longue percée d’Estruga profitant à Baptiste Fabre, pour montrer à quel point, cette saison, ils sont un sérieux prétendant au titre de champion.

ALBI – SAINT-GAUDENS 34-4

Mi-temps 16-0

Arbitre Patrice Benausse

Albi RL : 6 essais Bianchini (2), Grant (13, 69), Estruga (25), C. Mazars (45), B. Fabre (78), 5 T Fabre (13, 25, 45, 69, 78).

RC Saint-Gaudens : 1 essai lucas (54).

Albi : Lescouzères, Pedrero, Bianchini, Tailhades, Deburghgraeve, (o) Grant, (m) B. Fabre – Rodrigues, Carivenc, Molinier – Dupuy, K. Murphy – Garcia.
Sont entrés en jeu Coyle, Estruga, C. Mazars, Cook.

Saint-Gaudens : Chanet, Saurel, Delage, Lucas, Minga, (o) Stefani, (m) Th. Franck – Sentenac, Bush, Puke – Molinier, Arthur Anger – Freeman-Quay.

Sont entrés Quemeneur, Caparros, Masuaute, Dumas.