Palau, efficace car discipliné, a posé moults problèmes aux locaux en première période, quand ces derniers multipliaient les ballons tombés, puis Limoux retrouvait de sa superbe pour signer une victoire contestée par des visiteurs opiniâtres, à l’image de Mike Parenti, décalé par Georgy Gambaro pour le premier essai de la partie.

Lancé dans un intervalle, Valentin Yesa lui donnait la réplique, mais une passe au pied de Kamel Belkhiri souriait à Alexandre Doutres. Plus tard, à l’essai en solitaire de Zac Santo, répondait un drop de Clément Herrero, et Limoux avait alors mangé son pain noir.

Car après la pause, Shaun Nona signait une interception, Santo profitait d’un contre mené par Romain Puso pour l’imiter, Fabien Flovie en rajoutait une couche, mis sur orbite par Santo, comme Yesa, dont la puissance mettait cinq adversaires sur les fesses.

L’interception de Belkhiri survenait trop tard pour espérer ramener à Palau le point de bonus, ce qui faisait dire à François Thérsin que “si Palau a bien posé son jeu en première mi-temps, il a ensuite passé vingt minutes sans ballon, conséquence de ses erreurs”.

Même son de cloche du côté de François Doutres, un autre ex Limouxin : “Nous avons encaissé deux essais casquette, en début de seconde période, dont nous ne nous sommes pas remis, et nous avons été stériles en attaque”.

A la décharge des visiteurs, ces derniers étaient très incomplets, surtout dans les trois-quarts, et Olivier Elima regrettait “les quelques ballons balancés ayant engendré des essais adverses, Limoux ayant fait preuve de réalisme pour revenir dns la partie, alors que nous n’avons pas su garder la tête froide, ni su répéter les efforts, le tout sans avoir à rougir”.

De son côté, Valentin Yesa mettait l’accent sur la salutaire réaction de Limoux, “qui a alors appliqué les bases de sa méthode”, imité par Yann Belmaaziz, qui rendait en plus hommage à un rival “doté d’un banc de remplaçants de qualité”.

LIMOUX – PALAU 32-17

Mi-temps 10-11

Arbitre Kevin Delarose

Limoux : 6 essais Yesa (17, 66), Santo (30, 55), Nona (44), F. Flovie (61), 4 T Nona (17, 44, 55, 61).

Palau : 3 essais Parenti (3), Doutres (24), K. Belkhiri (74), 2 T Herrero (24, 74).

Cartons jaunes : Yann Belmaaziz (72), Liauzun (79).

Palau : Mekkaoui (8).

LIMOUX : Santo – F. Flovie, M. Péault, Garrouste, A. Bourrel – (o) Nona, (m) César Rougé – Yesa, Liauzun, Herold – Lucas Vergniol, Léandre Torrès – Rouch.

Sont entrés en jeu Barbaza, Yann Belmaaziz, Puso, Osuna.

PALAU : Ugo Martin – Parenti, Gambaro, Doutres, Thérésin – (o) Herrero, (m) K. Blekhiri – Omer Djalout, John Boudebza, Janicot – Bernard, Celerino – Mekkaoui.

Sont entrés J. Fakir, Jamil, Boukri, Grau.

Shaun Nona et Limoux ont redressé le tuteur de leur jeu en seconde mi-temps.
Crédit LBC

TOULOUSE BRONCOS – VILLENEUVE/LOT 18-36

Mi-temps 8-12

Arbitre M. Caffin

TO Broncos : 4 essais Chevreton (16), Chatras (37), Maurel (49), Reynaud (79), 1 T Maurel (49).

Villeneuve : 6 essais Godinet (20), Shaumkel (26, 65, 75), Bachoukh (42), Nicolic (60), 6 T Gruppi.

Cartons jaunes à Villeneuve : Godinet (5, 25), L. Carrasco (36).

TOULOUSE : Thérond – Depeyre, Pezet, Reynaud, Dussert – (o) Maurel, (m) Chevreton – Justin Sangaré, Tranier, Chatras – Fourquet, Lima – Wastjer.

Sont entrés Paul Sangaré, Nhuyen, K. Bentley, Bouscayrol.

VILLENEUVE :  Bachoukh – Melhout, M. Carrasco, Shaumkel, Gruppi – (o) B. Wall, (m) Godinet – Nicolic, W. Ousty, Tabu – Bonouahab, Dubertrnd – L. Carrasco.

Sont entrés H. Fakir, Masselot, El Azizi, Brioux.

Samy Masselot et Lasarasu Tabu sont tombés sur des Toulousains opiniâtres.