Ce derby de la fournaise n’a pas échappé aux Geckos, mais jusqu’au bout ils ont été soumis à la terrible pression exercée par des rivaux décomplexés au possible, et servis par les incessantes relances de Renaud Lapierre, pourtant ciblé, le même talent giclant des crampons de Gaby Hidalgo, alors que devant, était abattu un énorme travail de sape.

Baho, de son côté, avait en magasin son poisson pilote Diego Reynier, décisif à la main comme au pied, et un pack tout aussi combatif que celui des Maraîchers, mais son jeu au pied laissa parfois à désirer.

Mais si Hidalgo était dangereux le premier, si Baho était d’abord fréquemment pénalisé, Sophien Bitigri, incisif, trouvait la faille, bientôt imité par le précieux Maxime Capdellayre, servi par Karim Madani, et dont le rush mettait à terre deux défenseurs.

N’empêche que Ille réagissait rapidement : éclair de Lapierre, tenu à proximité de l’en but adverse, relance du côté opposé, puis renversement jusqu’à Kevin Curto. Une belle oeuvre collective mettant en lumière la cohésion des locaux, qui récidivaient par un essai en coin signé Hidalgo.

En face, un triple crochet étourdissant de Reynier renforçait les espoir des Geckos, en tête à la pause, bien que sûrs de rien. Car peu après la reprise, c’était Hidalgo qui effaçait de son chemin trois Bahotencs (14-16).

En suivant, Ille manquait le tournant du match, quelques centimètres faisant défaut à Gaël Gonzalvez, suite à une mêlée jouée à dix mètres de l’en but de Baho (47).

La suite ? Le sprint de Lucas Ribas, après un départ au ras, jouait un mauvais tour aux locaux, qui se voyaient refuser un essai (62), mais plaçaient une pénalité dans leur escarcelle, confortant ainsi leur quête de bonus (16-22), tout en entretenant leur espoir de victoire.

Reste que ni Baptiste Nezondet, ni Lapierre, ne parvenaient à leur fin, à l’inverse de Romain Mencarini, faisant exploser la défense locale pour alourdir le score sans toutefois ôter aux “Bleu et Blanc” leur point de consolation.

Epilogue d’un derby de feu, engagé mais correct jusqu’à l’échange de politesses intervenu sur la fin.

                                                                                                                                                 H. Girette

ILLE – BAHO 16-28

Mi-temps 8-16

Ille-sur-Têt : 3 essais Curto (24), Hidalgo (32, 44), 1 T et 1 pénalité (65) Soula.

Baho : 5 essais Bitigri (8), Capdellayre (18), Reynier (36), Ribas (59), Mencarini (70),  4 T Reynier (8, 36, 59, 70).

Cartons jaunes : Brahimi (70).

Ille : S. Cordoba (62).

Baho : Batlle (31).

Carton rouge à Ille : G. Gonzalvez (76).

ILLE : Lapierre – Curto, Hidalgo, Soula, Jason Arasa – (o) Th. Aouissi, (m) Pacouil – Pastor, S. Cordoba, Cardon – Capillaire, Nezondet – Tr. Margalet.

Sont entrés en jeu Burghoffer, Kim Mohamed, Legrand, G. Gonzalvez.

BAHO : Bitigri – Payan, Maury, Capdellayre, V. Pagès – (o) Reynier, (m) Karim Madani – Castaillet, Ribas, Mencarini – Bey, Batlle – Brahimi.

Sont entrés Sabathier, Roumli, S. Bled, N. Vilanova.