Le Toulouse Olympique est parfaitement rentré dans les phases finales du Championship en battant York 44-6 ce samedi après-midi (14/09) sur sa pelouse de Blagnac.

Les Toulousains ont commis très peu d’erreurs tout au long de la partie, construisant progressivement leur succès. Alliant efficacité et spectacle, ils ont régalé leur public et franchi avec brio une étape supplémentaire dans ces play-offs, faisant le plein de confiance au passage.

Prochain match : un déplacement au Canada pour aller affronter Toronto dimanche (22/09).

 

 

Fiche technique : Toulouse Olympique 44 – 6 York City Knights (MT : 22-6) – 1132 spectateurs

TO XIII : 8 E Marcon (13), Kheirallah (21, 23), Marguerite (40), Marion (53), Jussaume (64), Ford (75), Robin (80), 1 P (3) et 5 T (21, 23, 53, 64, 75) Kheirallah

York : 1 E Chilton (26), 1 T Robinson (26)

Evolution du score : 2-0, 6-0, 12-0, 18-0-18-6, 22-6 / 28-6, 34-6, 40-6, 44-6

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par Sarrazain) ; Paul MARCON, Mathieu JUSSAUME (Parrainé par la Banque Postale), Bastien ADER (Parrainé par Master Films), Gavin MARGUERITE (Parrainé par Chris Watson) ; Stanislas ROBIN (Parrainé par Chris WATSON), Johnathon FORD (Parrainé par Automobiles Delahaye Hyundai) ; Paterika VAIVAI (Parrainé par Sogeprom), Anthony MARION (Parrainé par Caréco), Maxime PUECH (Parrainé par AHG) ; Constantine MIKA (Parrainé par Audit Télécom), Rhys CURRAN (Parrainé par C’ la Com) ; James BELL (Parrainé par Nexity). Sont entrés en jeu : William BARTHAU (Parrainé par l’hôtel Palladia), Ben EVANS (Parrainé par Vinci Immobilier), Tyla HEPI (Parrainé par Le Paséo), Joe BRETHERTON (Parrainé par Enviris)

York : Matthew MARSH ; William OAKES, Liam SALTER, Bradley HEY, Matthew CHILTON ; Liam HARRIS, Connor ROBINSON ; Jordan BALDWISON, William JUBB, Marcus STOCK ; Sam SCOTT, Kelly MICHAEL ; Timothy SPEARS. Sont entrés en jeu : Jack BLAGBROUGH, Joshua JORDAN-ROBERTS, Jack TEANBY, Ronan DIXON

 

Le TO a construit son succès en équipe © Bernard RIEU

 

Résumé du match :

Des Toulousains quasiment irréprochables

Dès les premiers instants du match, un bras de fer se joue entre les deux formations. Le TO est bien en place, ne fait pas d’erreur, contrairement à son adversaire, et se retrouve récompensé avec l’essai de Paul MARCON – 10 minutes après avoir ouvert le score sur pénalité – puis avec un doublé express de Mark KHEIRALLAH. 18-0.

Preuve qu’aucune faute ne sera pardonnée dans ces phases finales, les Bleus et Blancs concèdent un essai dans la foulée après un en-avant commis à la réception du renvoi. 18-6. Les débats s’équilibrent à nouveau puis York commence à investir le camp Olympien dans les dernières minutes du premier acte, mais la défense Toulousaine tient bon. Mieux, Gavin MARGUERITE creuse l’écart sur la sirène. 22-6 à la pause.

 

Le TO déroule

La deuxième période est un cavalier seul des hommes de Sylvain HOULES. Ils dominent physiquement les Knights qui baissent petit à petit de rythme. Ces derniers ne peuvent endiguer les offensives de Toulouse et encaissent 4 essais supplémentaires, pour une victoire finale 44-6.