Evénement ce samedi (01/09) à Blagnac où le Toulouse Olympique reçoit la formation de Super League de Widnes (18h).

Un adversaire inconnu pour la majorité des Olympiens, mais pas pour Sam RAPIRA qui a déjà croisé la route des Vikings lorsqu’il évoluait à Huddersfield. Le pilier Champion du Monde sait à quoi s’attendre, mais a confiance en son équipe.

Sam RAPIRA s’apprête à retrouver une vieille connaissance de Super League © Bernard RIEU

 

Tu as été éloigné des terrains pendant plusieurs semaines. Comment te sens-tu maintenant que tu es de retour ?

Sam RAPIRA : Je me sens vraiment bien. Heureux d’être de retour sur les terrains et d’enchaîner à nouveau les matchs. J’ai hâte d’être à samedi pour affronter Widnes.

Que penses-tu des deux premiers matchs des phases finales ?

Sam RAPIRA : Le résultat obtenu contre Leeds est dur pour nous au vu de la prestation fournie, mais c’est une bonne expérience, en tant qu’équipe. Notre victoire contre Halifax nous a bien mis en confiance. Ces deux rencontres nous permettent d’aborder celle de samedi dans de bonnes conditions.

 

Comment se sent l’équipe avant de recevoir Widnes ?

Sam RAPIRA : Tout le monde est excité à l’idée de jouer une nouvelle équipe de Super League, à la maison en plus. Face à eux, nous nous attendons à un gros match, c’est sûr, mais il nous tarde de nous retrouver face à une formation de ce calibre.

Quel est ton avis sur les Vikings ?

Sam RAPIRA : C’est une équipe expérimentée qui compte pas mal de joueurs de renom dans ses rangs : FINN, INU, HANSEN, HAURAKI ou HEREMAIA… De plus, vu qu’ils ont perdu leurs 2 premiers matchs, ils doivent absolument l’emporter chez nous. Ce ne sera pas un adversaire facile à manier.

Que devez-vous faire pour les battre ?

Sam RAPIRA : Nous devons nous appuyer sur nos dernières performances. A nous de confisquer le ballon au maximum et d’être irréprochables en défense quand ils l’auront, comme nous l’avons fait contre Halifax. Sinon, comme nous en avons fait l’expérience à Leeds, nous savons que la moindre erreur se paie cash contre une équipe qui évolue en Super League.