ILLE SUR TÊT – CAUMONT 42-10

Mi-temps : 26-6.

Arbitre : David Albafouille.

Ille :  7 essais Legrand (9), J. Aouissi (20), Lapierre (26, 64), Vico (33), Th. Aouissi (43), Kim (57), 1 pénalité (39) et 6 transformations Pacouil.

Caumont : 2 essais Duranthon (15), G. Garcia (70), 1 transformation Duros.

Carton jaune à Ille : Legrand (77).

Caumont est tombé sur plus fort mais a vendu chèrement sa peau.

Le tarif est élevé, mais pas surprenant, venant de la part des Catalans, qui poursuivent leur brillant parcours, alors que les Provençaux ont été tout sauf des faire valoir, dans ce duel de qualité qui ne pouvait échapper à une équipe locale dotée d’individualités aussi marquantes que l’arrière Renaud Lapierre, auteur d’un essai tranchant comme une lame d’acier, peu après l’heure de jeu, le demi d’ouverture Thomas Aouissi, ou le pilier destructeur Mohamed Kim.

Renaud Lapierre (Ille) a encore fait des siennes.

Une équipe ayant surtout étalé une méthode quasi infaillible, car faite à la fois de discipline, d’enthousiasme, et de fulgurances, autant d’atouts que n’étaient pas capables de contrer des visiteurs pourtant résolus à bien faire.

A l’instar de Jason Duranthon, auteur d’un essai de footballeur, et de Gaëtan Garcia, giclant au ras du tenu pour, sur la fin, réduire la facture.

Laquelle ne correspondait pas tout à fait à la résistance offerte par ces Vauclusiens n’ayant surtout pas dit leur dernier mot dans la course aux honneurs, même si force est de reconnaître qu’il sera difficile à quiconque de freiner le TGV Illois.

Ecrire un message avec votre compte Facebook