Ses parcours sportifs et professionnels sont étroitement liés. C’est pourquoi Félix Fabre, en bon marin, a autant vogué sur différentes embarcations, laissant partout où il a jeté l’ancre, l’empreinte d’un joueur puis d’un entraîneur à la fois jovial et compétent.

Le plus Provençal des Catalans avait comme éducateur Jean Pambrun, immense avant international des années cinquante, quand il débuta à l’âge de 8 ans, au XIII Catalan, aux côtés, entre autres, de Jacky Lacans, puis coéquipier en juniors de Pierre Hors.

Le jeune talonneur sentait alors l’appel du large, s’engageait dans la marine nationale, et, basé à Toulon, s’entraînait avec Marseille XIII.

«Mais sans pouvoir jouer, car j’étais constamment en déplacement», souligne celui qui a également trimbalé son bachi à pompon en rades de Brest et de Lorient.

C’est plus tard, à 22 ans, après avoir intégré les marins pompiers de Marseille, qu’il retrouve le chemin de la compétition. Au Pontet, d’abord, puis à Avignon, l’espace d’une saison passée en compagnie de Jacques Garzino, Jacques Rouqueirol, Denis Kerbrat, et du fils Merquey.

C’est ensuite au tour de Montfavet XIII, de Cavaillon avec les frères Requena, Serge Pialat…

Article extrait du magazine “Planète XIII” d’Octobre.

Pour lire la suite et vous abonner en ligne et recevoir chaque mois le magazine à votre domicile,CLIQUEZ ICI.