Le pays du sourire portait bien son surnom, courant février, pour les cadettes d’Ayguesvives, invitées à prêcher la bonne parole treiziste dans trois écoles de Thaïlande. «Nos échanges ont été extrêmement forts, et les filles avaient constamment la «banane», tout s’est passé pour le mieux, dès lors que nous n’avons pas eu une seule fois à hausser la voix», se félicite Johan Chesneau, l’entraîneur des U17 féminines du club. Un éducateur qui peut se targuer d’un parcours de haut niveau en judo, avec plusieurs podiums nationaux à son palmarès, et qui s’est intéressé au rugby à XIII à l’âge de 30 ans. Coach des cadettes depuis la saison passée, ce prof d’EPS de 39 ans côtoie en fait la plupart d’entre elles depuis déjà un certain temps.

A découvrir dans le numéro d’Avril en téléchargement

[email-download-link namefield=”YES” id=”3″]