«Là où il y a de l’ombre, il y nécessairement de la lumière» : Haruki Murakami, essayiste japonais. Anne, Corinne, Nathalie, Gilles, Maxime, Florian : vous les trouverez au siège carcassonnais de la FFR XIII, agissant au quotidien pour le compte de note sport, à l’abri de la lumière mais pas du travail, qui ne manque pas. On a choisi de sortir un court instant de l’ombre ces grandes ou petites mains, histoire pour vous de mieux faire connaissance avec ceux qui font tourner la boutique, y compris au sens propre pour l’un d’entre eux.

ANNE LHEUILLET
D’abord bénévole, puis contractuelle depuis mars 2018, la responsable administrative de la Fédération Française est une treiziste de toujours. Son sourire et son hyper activité planent, en outre, sur tous les évènements sportifs organisés tout au lond de l’année. Enfant, cette Limouxine bon teint accompagnait sa mère partout où se produisait leur père et époux, André, joueur de Limoux XIII et d’Axat XIII dans les années soixante-dix, avant de devenir une dirigeante appréciée de la Section des Jeunes du club blanquetier, rôle qu’elle a cessé d’exercer une fois entrée au service de la FD. Un match marquant «Ceux disputés par le XIII de France U19, à l’automne dernier en Nouvelle-Zélande. Il fallait se lever tôt pour les voir évoluer, à la télé, mais c’était un bonheur de voir l’état d’esprit qui les animait, et la manière dont ils chantaient en l’honneur du XIII français, après leurs victoires, faisait chaud au coeur».
Un joueur «Elie Brousse avant-hier, Stacey Jones hier».
Une joueuse «Lauréanne Biville.

CORINNE VOLANT
Parisienne, employée de la FFR XIII depuis trente ans, elle est en charge du service comptabilité.
Un match «La victoire du XIII de France sur le Pays-de-Galles, en 2012 au stade Bollaert de Lens».
Un joueur «Pipette».

 

NATHALIE MARTY
Cette Héraultaise a intégré la Fédération en juin 2019. Dans ses attributions, on trouve l’accueil de la clientèle, la validation des licences, la comptabilité de «Only Rugby», et elle assiste les services comptabilité et juridique.

GILLES ALBERT
Responsable de «Only Rugby», le site marchand de la FD, et logisticien des équipes de France. «Le site, qui propose les produits Errea, évolue favorablement, et constitue une source de revenus supplémentaires. Nous avons des clients dans toute la France, et nous venons de signer avec un club de football du Carcassonnais». Gilles a découvert le rugby à XIII dès l’âge de 4 ans, dans les rangs de la MJC, et remporté le doublé Coupe Championnat avec les juniors de Carcassonne, en 2002, en compagnie notamment de Teddy Sadaoui, Mathieu Griffi, Salim Sabri, Christophe Moly, François Jovani, avant de rejoindre Villegailhenc-Aragon. Un joueur «David Fraisse». Une joueuse «Gaëlle Alvernhe, de Lescure, qui n’a pas son pareil pour mouiller le maillot tricolore, et qui incarne à la perfection ce que Marc Palanques et Mathieu Khedimi attendent de ceux qui défendent les couleurs du rugby à XIII français : abnégation et sérieux».

MAXIME GESTEDE
Agé de 28 ans et ayant intégré la FFR XIII en août 2018, il possède un Master 2 en Droit des Affaires, parcours Droit du Sport. Au sein du service juridique, il assure le suivi des commissions de discipline et de la validation des licences.
Originaire du Pays Basque, il a pratiqué le football durant vingt ans à Anglet. «Avant de venir à Carcassonne, je connaissais surtout le rugby à XV, et depuis je me suis imprégné d’un sport qu’aujoud’hui j’adore», explique celui qui a notamment suivi avec le plus vif intérêt les finales de la saison passée et le Magique Week-End.
Un joueur «Garry Lo».

FLORIAN VIDAL
Ce juriste de 28 ans, originaire de Toulouse, où il a pratiqué le Football australien, a suivi le même parcours universitaire que Maxime Gestède. Il a pour rôle l’accompagnement des subventions en direction des clubs, comités et Ligues.
Un match «Un des Roosters, auquel j’ai assisté, voici trois ans à Sydney».
Un joueur «Sonny Bill Williams».