On ne dira jamais assez combien les jeunes avignonais ont séduit, cette saison, même si les résultats ont tardé à se manifester, quelques accrocs ayant parsemé leur parcours dans la Poule de brassage, d’où leur versement ensuite en Challenge.

Il leur reste une marche à franchir pour soulever la Coupe de France, et c’est la plus difficile, sachant que de leurs côté les Lézignanais ont généralement fait feu de tout bois

Eliminé en demi-finale du Challenge par Albi (18-8), le SOA joue sa saison sur ce seul match, alors que le FCL disputera, en suivant, la finale du championnat face à Saint-Estève XIII Catalan.

Et l’effectif pléthorique dont il dispose (trente joueurs à l’entraînement), donne forcément à l’encadrement (Cédric Lacans, Jérôme Cassagnol, Frédéric Malfaz, Stéphane Garrigues) des idées de doublé.

Le faux pas enregistré dernièrement contre Limoux, le match inachevé effectué ensuite en demie de Coupe contre Toulouse, ne sont même pas de nature à entamer la confiance des joueurs des Corbières, battus en finale par Albi la saison passée, et résolus cette fois à brandir le trophée.

Mais c’est une ambition que caresse également Avignon, lequel aura bien des atouts à faire valoir, ce samedi à 15h30 à Pia, même si la régularité dans les performances n’a pas toujours été à la hauteur de ses espoirs.