Jonathan Robba et ses coéquipiers catalans ont bien mérité leur titre de champions.

RC ST ESTEVE – GRATENTOUR 23-12

Mi-temps 20-12

Arbitre Patrice Benausse

St Estève : 3 essais Vincent Tène (4), Loïc Torrès (17), Julien Espi (21), 3 T et 2 pénalités (8, 75) Florent Michel, 1 drop Loïc Torrès (72).

Gratentour : 2 essais A  nthony Rastouil (25), Nicolas Anglade (34), 2 T Nicolas Anglade.

Carton jaune à Gratentour : Trinquart (75).

Si la première mi-temps a été enlevée, la deuxième a étouffé le jeu offensif des Stéphanois, d’un coup éteint, mais ces derniers se montrèrent suffisamment forts en défense pour éteindre l’incendie que s’apprêtaient à propager les Haut-Garonnais Maxime Tomasi, Thomas Trinquart, Rémy Bueno, le tout en l’espace de quatre petites minutes (44è-48è).

Au moins Gratentour avait-il tout essayé, pour remonter la pente d’un score négatif à la mi-temps, malgré deux essais bienvenus pour faire oublier le 20-0 dont ils avaient été d’abord victimes.

Torrès avait servi les intérêts de Tène, le même Torrès surprenait à son tour la défense adverse, bientôt imité par Espi, tout en finesse.

Un score sec dont Gratentour ne se relevait pas, en dépit de sa louable bonne volonté. Et le RC Saint-Estève faisait un beau champion.