Crédit Sand.Rugby13

Ils s’envolent ce lundi pour la Nouvelle-Zélande avec l’ambition de porter haut les couleurs de la France treiziste.

24 Bleuets de toute première qualité. Une cuvée que l’on qualifiera peut-être d’exceptionnelle, en fonction de leurs résultats face à la crème de l’hémisphère sud.

Le talent, en tout cas, ne manque surtout pas, au sein de ce groupe soudé, à l’écoute du staff, et enthousiaste à souhait.

Parmi eux, Dubertrand, un nom qui fleure bon l’académie villeneuvoise.

Baptiste, deuxième ligne racé, a en effet de qui tenir. Son grand-père, Roger, son père, Pascal, sa soeur, Eva, ont tour à tour, avant lui, porté avec brio la tunique verte.

Lui-même a débuté à l’âge de 4 ans à l’école de rugby du grand club Lot-et-Garonnais.

Interview express.

Quel joueur montre l’exemple, à ton poste ?

Benjamin Garcia.

Que retenir de la récente opposition du XIII de France U19 face aux quinze joueurs du groupe “suivis” ?

Nous ne partions pas gagnants, au départ (ndlr : score final : 20-20), et nous avons tenu notre rang, notamment en défense.

Quels secteurs du jeu devez-vous améliorer, avant le premier match de la tournée ?

Notre communication sur le terrain. Nous devons aussi être plus “propres” dans l’exécution.

Quels joueurs parlent le plus, sur le terrain ?

Romain Khedimi, Valentin Zafra, Robin Brochon, Pierre Fourquet.

Combien d’essais as-tu inscrit la saison passée en Elite ?

Trois en quinze matchs.

La rencontre au cours de laquelle tu t’es senti le plus à l’aise ?

En quart de finale, contre Lézignan.