Ils étaient 30 sur la ligne de départ, ils sont 24 sur celle d’arrivée.

24 Bleuets évidemment aux anges, à l’idée de se frotter à trois sélections néo-zélandaises et aux Samoa U19, du 27 septembre au 6 octobre en Nouvelle-Zélande.

Pour leur part, Micky Bauer, Etienne Depeyre, Thom Eliazord, Dorian Gouzy, Benjamin Laguerre, Vianney Morin, font partie des déçus, au même titre que les forfaits sur blessure,  Clément Tailhades, Guillaume Gorka, Louis Carré et Mathieu Drouard, mais leurs capacités ne sont pas en cause, et on se doute que le manager Florian Chautard, les entraîneurs Jean-François Albert, Yannick Buttignol, ont longuement échangé, avant de rendre leur verdict.

Reste que du plus jeune, César Rougé (né le 3 octobre 2002), au plus “ancien”, Timothé Bertrand (né le 3 février 2000), les heureux élus ont fait le nécessaire, lundi et ce mardi, à l’occasion du dernier stage préparatoire, pour séduire un staff technique s’étant penché à la fois sur l’offensive et les placages.

“Nous avons travaillé le système de jeu en attaque, et plus encore la défense”, explique en effet Jean-François Albert, qui a convié ses protégés au rendez-vous de dimanche à 11h00, au Mas de l’Ile de Port-Barcarès, pour les ultimes consignes avant le match de préparation face au groupe suivi du XIII de France, dont le coup d’envoi sera donné le même jour à 15h00, au stade de la mer.

“La vidéo du stage précédent a été décortiquée, histoire de voir les gars monter d’un cran”, souligne encore le coach du XIII de France U19.

Des amélioration à vérifier contre les tricolores du championnat de France Elite, lesquels se testeront de nouveau, le 29 septembre au stade municipal de Saint-Estève (15h ou 16h), à l’occasion du Match des Origines organisé par l’Ecole Stéphanoise Rugby XIII.