En technicien averti, Yannick Buttignol, entraîneur assistant du XIII de France U19, qui s’est envolé lundi pour Christchurch, analyse les chances des Bleuets, lors de cette tournée en Nouvelle-Zélande débutant ce vendredi par un match contre South Island U20.

Entretien sans filtre, comme d’habitude avec l’intéressé.

Avec quelles certitudes le XIII de France est-il parti lundi pour Christchurch ?

D’abord, avec notre choix, en matière de sélection, ensuite sur le jeu pratiqué, car nous avons vu de belles choses contre le groupe de joueurs suivis, à Port-Barcarès, enfin avec l’ambition de gagner les matchs.

Il existe cependant une grande part d’inconnu, concernant vos adversaires…

Effectivement, n’ayant pu visionner qu’une seule équipe à la vidéo, celle des NZ Residents. Mais nous avons constaté que ces derniers courent dur et plaquent fort. Chaque joueur, individuellement parlant, est très performant.

Quels sont les leaders des Bleuets, sur le terrain ?

Thomas Lacans a su s’imposer, face aux joueurs du groupe suivi. César Rougé en est un autre, tout comme Hugo Salabio au sein du pack.

Et dans le vestiaire ?

Thomas Lacans et Romain Khedimi ont donné de l’impulsion, à Port-Barcarès, et depuis le championnat d’Europe 2018 en Serbie, on connait les qualités, dans ce domaine, de Pierre-Jean Lima, Robin Brochon et Hugo Salabio.

Quels secteurs du jeu doivent être améliorés avant ce premier match de la tournée ?

Le manque de repères a été en partie comblé lors du match face au groupe de joueurs suivis. Il nous reste à former les blocs des joueurs qui évolueront ensemble en match, pour une meilleure organisation, une meilleure complémentarité entre eux.

Le top 3 des U19, le 15 septembre à Port-Barcarès ?

César Rougé, Hugo Salabio, François Dorce-Hantz.

Un U19 actuel dont le profil se rapproche d’un joueur plus ancien que tu as côtoyé ?

Pierre-Jean Lima me fait penser à son père, Peter, avec lequel j’ai joué. Les mêmes courses, et le même esprit “play to win”.

Juste un mot pour définir Jean-François Albert ?

Tacticien.

Florian Chautard ?

Fédérateur, aussi bien pour le staff que pour les jeunes.

Emmanuel Fauvel ?

Expérience.

Le joueur du groupe “suivis” qui t’a fait la meilleure impression, le 15 septembre ?

William Ousty, un joueur que j’apprécie particulièrement. Il est explosif, et capable, dans un match, de faire la différence. Il est pour beaucoup dans les bons résultats obtenus par Albi ces dernières saisons.

Quel joueur aurais-tu aimé être ?

Benji Marshall.

Quel club rêverais-tu d’entraîner ?

Un qui possède de l’ambition, et des joueurs sachant vivre ensemble. Je ne peux m’empêcher de songer à Albi, où j’ai joué durant 25 ans. Un jour, peut-être…

Le programme de France U19

Vendredi 27 septembre à Christchurch : South Island U20 – France

Lundi 30 septembre à Ngarauwahia : Waikato U20 – France

Jeudi 3 octobre à Rotorua : NZ Residents U18 – France

Dimanche 6 octobre à Auckland : Sélection Auckland U20 – France

Yannick deuxième à partir de la droite, en compagnie notamment de Jean-François Albert et Florian Chautard, lors d’un récent stage des U19 à Port-Barcarès.