Crédit Anthony Monod

CARCASSONNE – ST ESTEVE XIII CATALAN 14-21

Mi-temps 8-6

Arbitre Mohamed Drizza

Carcassonne : 2 essais Malfaz (35), Bouregba (61), 2 T et 1 pénalité (23) A. Alberola.

St Estève XIII Catalan : 3 essais Le Cam (26, 75), Perez (70), 3 T et 1 pénalité (49) Brochon, 1 drop J. Guasch (51).

Cartons jaunes :

Canet (Carcassonne) et J. Flovie (St Estève XIII Catalan) à la 57è.

CARCASSONNE : Soubeyras – A. Escamilla, V. Albert, Biénès, Kevin Bénet – (o) AL Alberola, (m) Palla, Vincent Albert, Bouregba, avaient donné le ton à un ensembleres – Leveillé, M. Khedimi, Emmitt – Canet, Bouregba – Agullo.

Sont entrés en jeu Tétart, Zava, Soum, Malfaz.

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – J. Flovie, M. Laguerre, Ambert, R. Franco – (o) Meresta-Doucet, (m) J. Guasch – Vailhen, Zafra, Bastien Scimone – Le Cam, Joe Chan – Perez.

Sont entrés Cozza, Salabio, Mencarini, Hugo Martin.

Le rythme élevé des Catalans, et la qualité de leurs placages, ont prévalu, dans ce duel intense, serré, souvent spectaculaire, à l’image du jeune géant Corentin Le Cam, auteur du premier essai de la rencontre, après avoir profité d’un intervalle.

Les Audois répliquaient par Thomas Malfaz, au soutien de Zava, manquaient de prendre les devants sur un départ au ras de Mahieu Khedimi (59), avant d’y parvenir quand Walid-Emir Bouregba s’offrait un coup de pied rasant laissant coi Hugo Martin.

On était à 14-9 pour les “Jaune et Noir”, et le drop préalablement inscrit par Joan Guasch prenait tout son sens, car s’il manquait une poignée de centimètres à Khedimi, qui giclait à nouveau, Guasch manquait de faire le bonheur de Robin Brochon, avant de faire celui de Ugo Perez, qui concluait lui aussi d’un rasant.

15-14 avec la transformation de Brochon, preuve que tous les points comptaient dans ce match indécis au possible.

Les Catalans, forts du jeu au pied de Guasch, de leurs promptes montées défensives, avaient eu raison des Carcassonnais, qui concédaient un troisième essai né d’une passe au pied et en cloche de Guasch, pour les bras de basketteur de Le Cam.

Le petit et le grand, deux joueurs en or pour leurs couleurs, au même titre que Perez et Chan, alors qu’en face Khedimi, Vincent Albert et Bouregba, avaient donné le ton à un ensemble sur lequel il faudra davantage encore compter lorsqu’il sera au complet.