En janvier 2020, César Rougé avait eu l’occasion (en compagnie de l’Albigeois Baptiste Fabre) de participer à un camp d’entraînement organisé par le Storm de Melbourne. Depuis quelques jours, le jeune demi limouxin vit un nouvel épisode fort de sa jeune carrière…
A son très jeune âge (il aura 18 ans le 3 octobre prochain), César Rougé a déjà connu de mémorables moments. Pour n’en citer qu’un, après qu’Allan Torreilles, titulaire du poste, se soit blessé contre Albi, il démarre en équipe première en décembre 2019. Et quel début : pour le derby face à Carcassonne XIII à Albert-Domec, il inscrit un essai et contribue ainsi à la victoire des Grizzlies (24 – 18). Plus récemment, il est contacté par le TO XIII pour venir terminer la saison de Championship (avant que celle-ci ne soit annulée) puis, début juillet, par Saint-Estève XIII Catalan afin de s’entraîner avec l’équipe évoluant en Championnat de France Elite.

César Rougé est très à l’aise ballon en mains…

Il est ensuite reçu par Steve McNamara (coach des Dragons Catalans), Alex Chan (leur directeur sportif) et Julien Touxagas (le manager de Saint-Estève XIII Catalan) qui lui proposent de prendre part aux entraînements des pensionnaires de la Super League. Mi-juillet, César se rend donc à Perpignan pour effectuer les tests nécessaires relatifs à la Covid-19 (« le club prend énormément de précautions vis-à-vis de cela. On dispose notamment de beaucoup d’espace pour se changer dans les vestiaires ») et, les résultats obtenus, est intégré au groupe catalan dès le lundi 19 juillet.

…et sait aussi se montrer impliqué en défense, comme ici face aux Broncos de Palau XIII (Photo Club).

Le stage se passe pour le mieux. César explique : « J’avais un peu d’appréhension avant d’entrer dans le stade. Steve McNamara m’a présenté aux joueurs. J’ai été très bien accueilli ». Chaque jour, César participe aux séances avec le groupe : « L’entraînement est très cadré. On commence par la motricité et la mobilité, l’activation et les étirements, d’abord en salle, puis sur le terrain. Cela nous permet de travailler en petits groupes avant la séance collective ». Quand Lucas Albert a quitté l’entraînement lors de l’opposition, le Limouxin se retrouve même face à la légende James Maloney (deux titres NRL, 14 matchs de State of Origin, trois sélections avec les Kangourous). De quoi continuer à emmagasiner une sacrée expérience pour poursuivre sa progression avant d’éventuellement se laisser tenter, si la Covid le permet, par une nouvelle aventure australienne chez les U19 des Sunshine Coast Falcons (Queensland Cup), de novembre 2020 à février 2021. Et pourquoi pas plus si affinités.

César arborant les couleurs des Dragons Catalans (Photo perso)