Levier destiné à accompagner les politiques publiques, et porter les objectifs fixés par la Ministre des Sports en matière de haut niveau et de sport pour tous, l’Agence Nationale du Sport, créée en avril 2019, recevait ce jeudi à Paris une délégation de la FFR XIII, comprenant Marc Palanques, Mathieu Khedimi, Fabienne Albert, et le DTN, Jacques Pla.

“La confiance qu’on avait su créer précédemment, notamment lors d’entretiens auxquels nous avions été conviés, l’an passé avec Aurélien Cologni, nous a été accordée par nos nouveaux interlocuteurs à l’Agence Nationale du Sport, que nous a présenté Claude Onesta, le manager général de la Haute Performance”, s’est réjouit Marc Palanques au sortir d’une réunion où il a notamment rendu compte des tournées effectuées à l’automne dernier en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Preuve en est avec le maintien de la subvention ministérielle, qui était en augmentation de 10% en 2019, alors que certaines Fédérations, pourtant olympiques, ont vu la leur baisser.

“Claude Onesta nous a dit confirmer vouloir nous apporter tout son soutien, et je le reverrais prochainement à Paris, en compagnie de l’architecte porteur du projet de Centre National d’Entraînement, prévu dans le Carcassonnais”, souligne encore le président de la FFR XIII, suite à cette réunion de travail que Jacques Pla a accepté de nous détailler.

“Nous avons exposé nos conventions d’objectif dirigés en direction de la Performance et du Développement. Le premier volet concernait les aides stratégiques apportées à l’organisation de nos futures compétitions internationales, Coupes d’Europe seniors et U19, match international des U17, déplacements en Angleterre du XIII Fauteuil et des féminines, une évaluation faite par Benoît Dupin (ex DTN du tir à l’arc, nommé en janvier dernier conseiller technique et pédagogique supérieur hors classe) et Lionel Gondran (ex DTN de l’haltérophilie, conseiller Haute Performance). Le volet développement a été évoqué avec Agathe Barbieux, responsable du développement fédéral et territorial”.

L’occasion, pour la FFR XIII, de mettre l’accent sur les actions mises en place ces derniers mois aux côtés de la DTN : l’accompagnement des clubs, comités et Ligues, dans leur recherche de subventions, sous l’arbitrage du Projet Sportif Fédéral (ex Fond National de Développement du Sport), et la planification des échéances internationales 2020, Jacques Pla assurant la coordination des différents staffs tricolores.

“Compte tenu de la restructuration opérée au Ministère des Sports, nous sommes très sollicités, ces derniers temps”, souligne encore un DTN qui les 18 et 19 mars se rendra de nouveau à Paris dans le cadre du recrutement des cadres techniques, et qui ce mois-ci participera à cinq réunions de bassins territoriaux.

“Nos interlocuteurs ont mesuré le fait que nous sommes en avance dans le secteur des conventions d’objetif”, se félicite de son côté Marc Palanques, à l’issue d’une réunion de la plus haute importance, puisque tout le financement de l’année en cours était en jeu.

La confiance règne.

H.G.