Décédé ce vendredi en début d’après-midi, Jo Guiraud, ancien demi-de-mêlée international puis entraîneur de Limoux, laisse un grand vide dans la sphère de notre sport.

Le père d’Hervé, lui-même bien trop tôt disparu, était une figure, respectée par ses adversaires, tout le long de sa riche carrière.

Enfant d’Escales, petit village des Corbières, celui qui joua jusqu’à l’âge de quarante ans, fut sacré champion de France avec Limoux en 1968, apporta également sa science du jeu à Montpellier XIII, et défendit à plusieurs reprises avec brio le maillot tricolore, à la fin des années cinquante et au début des années soixante, tour à tour associé, à la charnière, à Antoine Jimenez et “Gijou” Benausse.

Toujours de bon conseil pour le jeune journaliste que nous étions alors, au mitan des années soixante-dix à Limoux, où le bar qu’il tenait avec son oncle rassemblait tout ce que la ville comptait de treizistes, Jo était un homme affable, l’humour constamment au coin des lèvres, en même temps qu’un expert es rugby à XIII.

A son épouse, Josette, à ses quatre fils, Yves, Didier, Claude, Jean-Marc, ses petits-enfants, la FFR XIII adresse ses condoléances émues.

H.G.