Ylias Lamarti et les autres franco-marocains ne devraient pas disputer la première CAN de rugby à XIII.

Alors que le Maroc s’apprête à disputer la première Coupe d’Afrique des nations, du 2 au 5 octobre au Nigéria, les joueurs français d’origine marocaine ne devraient pas y participer.

La Fédération marocaine a en effet prévenu, dimanche dernier, les entraîneurs de la sélection, Rachid Amraoui et Jérôme Alonso, que le financement sera insuffisant pour assurer les frais de déplacement de tous les joueurs français.

La Fédération ne paiera en effet le billet d’avion pour Lagos qu’à sept d’entre eux.

Une situation ayant eu pour effet de mettre en péril la participation de l’ensemble du groupe, lequel, par solidarité, décline l’invitation.

Sauf rebondissement de dernière minute, l’équipe qui affrontera le Cameroun sera ainsi exclusivement composée de joueurs venant de participer au championnat du Maroc.

Le vainqueur de ce match rencontrera ensuite, en finale, celui de l’autre demi-finale, Nigéria – Ghana.

Les joueurs français originaires du Maroc avaient participé à un stage, le 20 juin à Carpentras, mais n’avaient ensuite pu se rendre aux deux autres rassemblements prévus en juillet et en août, déjà pour raisons financières.

La sélection qui a battu à deux reprises, le 1er septembre à Entraigues, les équipes de Lyon-Villeurbanne et Entraigues, via quatre rencontres de vingt minutes chacune, était composée comme suit :

Farid Nicolas (Villeneuve/Lot) – Hamza Bida (Carpentras), Mourad Ezzine ( Lyon-Villeurbanne), Younes Khattabi (Entraigues), Shaïm Amedrass (Carpentras U17) – (o) Yliass Lamarti (Tonneins), (o) Iliass Laachiri (Lyon-Villeurbanne) – Anas Naji (Avignon), Karim Tikhfist (Salon), Adam Eddiche (Ferrals) – Rachid Amehiou (Entraigues), Ismaël Khattabi (Entraigues) – Ayoub Mezyani (Avignon).

Puis Badr Eddine Medkouri (Toulon), Ylies El Fizazi (Pia).