Gavin Marguerite et les Toulousains laissent éclater leur joie sur l’un de leurs cinq essais.

Énorme en défense, clairvoyant en attaque, sur la base d’un rugby varié à souhait, Toulouse a signé une victoire jamais contestée par des Vikings décontenancés par la qualité du jeu offensif adverse, rapidement récompensé par un essai de Junior Vavai, au ras, derrière un tenu joué par Mark Kheirallah.

L’arrière australien, flanqué de Mathieu Jussaume et Stan Robin, participait ensuite à un mouvement spectaculaire qui ne faisait toutefois pas mouche, puis le TO s’en sortait bien sur un coup de pied rasant de Craven, évitait de mordre la poussière après un offload de Brand, une double course de Gilmore (34 et 39), et une tentative de Wilde.

Car, vous l’avez compris, le TO portait beau en défense. Tout comme en attaque, dès la reprise. Car si une fulgurante percée de Tyla Hepi échouait à un mètre de l’en but anglais, Junior Vavai, lui, exploitait pleinement la passe de Kheirallah.

12-0, puis réplique de Widnes, via un beau geste de Gilmore pour Owens, à l’intérieur.

En suivant, les Vikings prouvaient qu’ils avaient de la ressource, Ince étant bloqué sous les poteaux toulousains, mais l’attaque c’était décidément davantage encore l’affaire du TO, avec un sublime essai imaginé par Kheirallah, soutenu par Joe Bretherton et Junior Vavai, dont le coup de pied rasant mettait en valeur les qualités de finisseur d’Ilias Bergal.

Plus rien ne pouvait stopper la démonstration des Bleus clairs, Johno Ford offrant à Bretherton un essai limpide au possible, alors que Dezaria, à la fois puissant et rusé, faisait, lui, la nique à trois plaqueurs.

Pour l’honneur, et en force, Cahill rendait l’addition moins douloureuse, au terme d’un match dominé de la tête et des épaules par des Toulousains ayant marqué aussi bien les points que les esprits, à l’image de Ford, Kheirallah, Robin, Bretherton, Dezaria, même si chaque joueur visiteur remplit plus que convenablement sa mission.

WIDNES – TO 12-28

Mi-temps 0-8

Abitre James Child

Widnes : 2 essais Owens (52), Cahill (77), 2 T Owens.

Toulouse : 5 essais Taioalo “Junior” Vaivai (3), Mika (47), Bergal (58), Joe Bretherton (61), Dezaria (71), 3 T (3, 61, 71) et 1 pénalité (11) Kheirallah.

TO : Kheirallah – Bergal, J. Vavai, M. Jussaume, Marguerite – (o) Ford, (m) Robin – P. Vavai, Marion, Ben Evans – Joe Bretherton, Mika – Bell.

Sont entrés en jeu Parata, Hepi, Dezaria, Sangaré.