Même avec une infirmerie remplie par Jack Walker, Stevie Ward, Kallum Watkins, Matt Parcell, Mitch Garbutt, Brett Delaney, Ash Handley, et le suspendu Jordan Thompson, Leeds reste Leeds, autrement dit le champion sortant. Le TO, quoique loin de démériter, l’a appris à ses dépens, tout en tenant bravement la dragée haute à son prestigieux rival, l’espace de 55 minutes, jusqu’à l’essai fatal de Dwyer, son deuxième de l’après-midi.

Fidèle à son ADN d’équipe joueuse, Toulouse a ainsi au moins régalé que Leeds, un public de connaisseurs, dans ce duel échevelé, un rien débridé, du moins jusqu’à ce que les locaux ne décident d’adopter, après la pause bière, une méthode de jeu plus rigoureuse.

Jusque-là, pas vraiment aidé par la présence d’un deuxième ligne, Ablett, à l’ouverture, Leeds avait surtout surfé sur les erreurs adverses (Maurel, pour l’essai inaugural de Dwyer, et pour celui de Ryan Hall, servi par Myler), mais bénéficiait également de son pouvoir d’accélération (premier essai de Moon, merci Myler !), et de la qualité de quelques individualité (deuxième essai de Moon, qui d’un crochet intérieur effaçait quatre Haut-Garonnais).

Ainsi les Rhinos menaient-ils 20-4 au bout de 22 minutes de jeu, le TO ayant répliqué par une attaque stylée, orchestrée par Ader, la feinte de passe de Ford, sur le tenu qui suivait, faisant le bonheur de Canet.

Et comme le jeu à la toulousaine n’est surtout pas une vue de l’esprit, le TO recollait bientôt aux basques de son hôte. Ader était à l’arrivée d’un coup de pied à suivre, puis Puech au relais de Barthau. 20-16 au repos, s’il vous plait !

Peu après la reprise, le genou droit de Ryan Hall lâchait, comme la cheville gauche de Pettybourne, le TO était encore dans l’allure pendant un quart d’heure, et puis boum ! un arrachage de Myler sur Marcon, à dix mètres de l’en but toulousain, faisait le miel de Dwyer, feinte de corps à l’appui.

Le reste n’était que du bonus pour Leeds, même si d’une longue passe, Ford engendrait la trouée victorieuse de Centrone. Un lot de consolation pour le TO, héroïque, qui sort grandi de l’épreuve, pesuadé que d’autres se casseront les dents à Headingley.

LEEDS – TO 48-22

Mi-temps 20-16

Arbitre Gareth Hewer

Leeds : 9 essais Dwyer (3, 55), Moon (12, 22), Hall (27), Myler (63), Cuthbertson (67), Ablett (70), Golding (78), 6 T Sutcliffe.

TO : 4 essais Canet (7), Ader (31), Puech (39), Centrone (75), 3 T Kheirallah.

TO : Kheirallah – Maurel, Ader, Centrone, Marcon – (o) Ford, (m) Barthau – Rapira, Marion, Bretherton – Mika, Canet – Boyer.

Sont entrés Robin, Puech, Hepi, Prettybourne.