Elisa Akpa a inscrit le premier des neuf essais catalans.
Crédit iciLaurent

LIONNES – DEESSES 24-46

Mi-temps 18-10

Arbitre : D. Merzouk.

LIONNES LVR/VVRL XIII : 4 essais Faida Aboudou (2, 38), Ycene Sekmakdji (6), Elsa Bedu (53), 4 T Ycene Semakdji.

DEESSES CATALANES : 9 essais Elise Akpa (10), Lise M’Foudi (24), Margot Canal (49), Lisa Giannoli (58, 78), Fanny Ramos (61, 65), Shaun Chan (70), Léa Guisset (75), 5 T Ophélie Coll.

Si Lyon-Villeurbanne/Vaux-en-Velin maîtrisait mieux la première période, Saint-Estève XIII Catalan terminait le plus fort, auteur d’un festival dans le dernier quart d’heure, face à des rivales il est vrai quelque peu diminuées par des blessures.

Reste que dans ce duel de qualité, Faida Aboudou s’infiltrait la première, imitée trois minutes plus tard par Ycene Sekmakdji, dont la chandelle trompait Sebastiao.

Elise Akpa réagissait en contournant la défense locale, en suivant Lise M’Foudi débordait irrésistiblement, alors que Meissa Bouguessa abandonnait les Lionnes sur blessure, peu avant la pause.

Ce qui n’empêchait pas Faida Aboudou de passer dans un trou de souris pour voir son équipe mener de huit longueurs.

Mais dès la reprise, derrière un pack plus athlétique que celui des Lyonnaises, les Catalanes faisaient apprécier leur talent offensif, essai de Margot Canal à la clé.

En face, Elsa Bedu se signalait à son avantage en transperçant le rideau défensif adverse, pour marquer un essai de 70 mètres. Les Déesses étaient ainsi de nouveau huit points derrière, mais la déferlante n’allait pas tarder, fruit d’un rugby fait de passes délivrées au contact, confirmant ainsi leur statut de leader.

Une préparation idéale avant le choc du lundi de Pâques à Brutus face aux Tigresses de Castleford, vainqueurs dimanche de Wigan 36-14, lors de la deuxième journée de Super League, avec un triplé de Tara Stanley.