Entre une douloureuse obligation familiale pour l’un, et des contraintes d’ordre professionnel pour les autres, dix joueurs suivis manquaient à l’appel, ce mercredi à Port-Barcarès.

Mais les absences de Rémi Andreu, Lambert Belmas, Bastien Escamilla, Joris Bissière, Thibaud Margalet (qui met un terme à sa carrière internationale), Alexis Meresta-Doucet, Allan Torreilles, Ugo Perez, Mickaël Rouch, et Clément Soubeyras, n’ont en rien altéré le sérieux d’une séance d’entraînement dirigée par Aurélien Cologni et Renaud Guigue, activement secondés par les autres membres du staff tricolore, Loïc Carpène, le préparateur physique, David Avenard, kiné également de l’équipe de France d’athlétisme, Klifa Bergal et Gilles Albert, en charge de la logistique.

Vincent Albert, Arnaud Bartès, Justin Sangaré (en partie ménagé car ayant joué le week-end dernier avec le TO), Jordan et Fabien Flovie, Quentin Garrouste, Romain Puso, Valentin Chanet, Louis Jouffret, Paul Séguier, Mathieu Khedimi, Thomas Lasvenes, William Ousty, Mendy Saloty, Alexandre Mickalezyk, ont ainsi affronté la chaleur avec un enthousiasme qu’il convient de saluer.

Ce que manquait pas de faire Aurélien Cologni, lequel a par ailleurs été contraint d’annuler le rassemblement des Bleus, prévu le 18 juillet (mais un stage de trois jours est programmé courant août), les Dragons Catalans et le Toulouse Olympique disputant à cette période deux rencontres importantes dans leurs championnats respectifs : “Je suis satisfait du comportement des joueurs, à l’image des animateurs de jeu, Thomas Lasvenes et Louis Jouffret, et de garçons comme Quentin Garrouste, Romain Puso, William Ousty, tous ont donné de leur personne, et nous attendons d’eux, désormais, qu’ils appliquent le programme d’inter-saison fourni par Loïc Carpène”.

“Un programme à base de musculation, de travail physique, d’alimentation soignée”, expliquait celui-ci.

Le moment venu, les joueurs en question passeront des tests destinés à vérifier si leur implication aura été à la hauteur des exigences du staff tricolore, le tout dans l’optique du “Match des Origines”, prévu le 30 septembre, soit une semaine avant le test-match Serbie – France (7 octobre à Belgrade).

Nul doute que d’ici là, la concurrence sera vive, d’autant plus que l’entraîneur des Bleus a prévu la participation d’environ cinq joueurs du groupe des suivis, à la Coupe d’Europe des nations à Leigh contre l’Angleterre (17 octobre).