Ce samedi (22/06) au Canada, le Toulouse Olympique s’incline face au leader du Championship, le Toronto Wolfpack, sur le score de 28-16.

Malgré une équipe (très) remaniée – 9 absents et 13 avants sur la feuille de match -, les Olympiens, courageux mais indisciplinés, ont tenu la dragée haute au Wolfpack, avec le sort du match dans la balance jusqu’à 5 minutes de la fin.

Nouveau déplacement le week-end prochain, cette fois à Barrow, avant de recevoir Bradford le samedi 6 juillet à 20h à Blagnac.

 

Fiche technique : Toronto Wolfpack 28-16 Toulouse Olympique (MT : 18-6)

Toronto : 4 E Worthington (5, 34), O’Brien (27), Ackers (77), 3 T (5, 27, 77), 3 P (37, 58, 73) O’Brien

TO XIII : 3 E Boyer (17), Barthau (46), Santi (64), 2 T Barthau (17, 46)

Evolution du score : 6-0, 6-6, 12-6, 16-6, 18-6 / 18-12, 20-12, 20-16, 22-16, 28-16.

Toronto : O’Brien ; Kay, Worthington, Leutele, Russel ; Mellor, McCrone ; Mullally, Ackers, Sidlow ; Dixon, Thompson ; Wilkin. Sont entrés en jeu : Wallace, Lussick, Olbison, Miloudi.

TO XIII : William BARTHAU (parrainé par l’hôtel Palladia) ; Paul MARCON (parrainé par Paul Daniel Traiteur), Constantine MIKA (parrainé par Audit Télécom), James BELL (parrainé par Nexity), Tony MAUREL (parrainé par la Villa da Vinci) ; Stanislas ROBIN © (parrainé par Chris Watson), Anthony MARION (parrainé par Caréco) ; Ben EVANS (parrainé par Vinci Immobilier), Dean PARATA (parrainé par Portal Assurances Allianz) , Patty VAIVAI ; Joe BRETHERTON (parrainé par Enviris), Brenden SANTI ; Clément BOYER (parrainé par ADH Concept). Sont entrés en jeu : Justin BOUSCAYROL, Tyla HEPI (parrainé par le Paséo), Jordan DEZARIA (parrainé par NGE), Justin SANGARÉ (parrainé par LG Automobiles Mercedes-Benz)

Les Olympiens proches de surprendre Toronto © Bernard RIEU

Résumé du match :

Trop de fautes !

Comme à leur habitude, les locaux démarrent la rencontre pied au plancher. Même si les Toulousains répondent présent en défense, ils manquent de discipline et rendent trop de ballons. Par 3 fois lors du 1er acte, les Canadiens trouvent la faille, mettant à profit les erreurs adverses. L’essai de Clément BOYER permet néanmoins aux siens de rester dans le match. 18-6 à la pause.

Suspense jusqu’au bout

A la faveur de 2 essais de Will BARTHAU et Brenden SANTI, les Olympiens reviennent au score (20-16). Les Français se créent des occasions mais ne parviennent pas à les concrétiser et consécutivement à une décision litigieuse de l’arbitre, Toronto scelle le sort de la rencontre avec un essai de ACKERS à 5 minutes de la sirène. 28-16.