Romain Puso et Limoux ont fait la différence en première mi-temps.
Crédit LBC

PALAU – LIMOUX 14-40

Mi-temps 2-28

Arbitre Stéphane Vincent

Palau : 2 essais Sebea (45), Sigismeau (50), 2 T et 1 pénalité (5) Herrero.

Limoux : 7 essais Garrouste (13, 33, 36), Murcia (19), Mickalezyk (22), Beteille (75), Th. Lasvenes (80), 6 T Murcia (13, 19, 22, 36) et Th. Lasvenes (75, 80).

Carton jaune à Palau : Herrero (70).

PALAU : Castany – Sigismeau, Gambaro, Carrère, Thérésin – (o) Merbah, (m) Herrero – Sebea, John Boudebza, Nietche Corones – Meye, Bernard – Rosemplatt.

Sont entrés en jeu Doutres, O. Djalout, Lardot, Jordan Boudebza.

LIMOUX : Th. Lasvenes – Beteille, Garrouste, Ma. Mayans, M. Péault – (o) Torreilles, (m) Murcia – Herold, S. Teixido, Noki – Puso, L. Vergniol – Rouch.

Sont entrés Mickalezyk, Kriouache, G. Mingaud, Y. Belmaaziz.

Palau a tenu le choc un quart d’heure, face à des Limouxins bien en place, et qui ont donc vite fait la différence.

D’abord par Quentin Garrouste, sollicité par Thomas Lasvenes, pour glisser entre deux défenseurs.

Ensuite par un plongeon de Mickaël Murcia derrière un tenu , joué par Mathieu Mayans, fort en pénétration tout au long de la période initiale.

Enfin par Alexandre Mickalezyk, infiltré dans une défense exagérément passive.

Résultat : 16 points d’avance après vingt grosses minutes de jeu.

Garrouste, à la réception d’une passe sautée, en remettait une couche, alors qu’en face seul Julien Bernard s’était réellement montré dangereux près de l’en but audois (39è).

L’affaire était dès lors pliée, même s’il convient de saluer le sursaut d’orgueil des Broncos, jusque-là méconnaissables.

Si Georgy Gambaro échouait au port, Nourdine Sebea, pour sa part, perçait avec autorité, avant de louvoyer intelligemment pour mieux piéger le dernier rempart adverse.

Puis, au bout d’une attaque déployée, Bruno Castany allongeait divinement la passe en direction de Jordan Sigismeau. 28-14 et encore une demi-heure à jouer, c’est dire si Palau avait retrouvé le droit d’y croire, mais une offensive  de qualité butait sur François Thérésin.

Limoux faisait le dos rond, “Mika” Murcia soulageait les siens au pied, Mourad Kriouache frisait l’essai, et Tristan Beteille mettait fin à quarante minutes de disette, au relais d’une lourde charge de Maxime Herold, Limoux se qualifiant d’autant plus aisément que Thomas Lasvenes donnait plus d’ampleur au score, sur la sirène.