Capitaine à 22 ans, c’est pas banal, surtout lors d’une deuxième saison sous le même maillot, mais pour Maxime Garcia, c’est tout bonnement la reconnaissance de tout ce qu’il apporte au groupe, sur et hors le terrain. Et dire que rien, au départ, si ce n’est un grand-père maternel, Robert Torroella, ardent supporter des Dragons Catalans, ne le prédisposait à embrasser une carrière treiziste.

Son père, Stéphane Garcia, défendit en effet les couleurs de l’Entente Tautavel-Vingrau, un club de XV du Fenouillèdes, et c’est dans le même rugby, au SCA Rivesaltes, que Maxime fit ses premiers pas, à l’âge de 9 ans. Mais quand on est scolarisé au collège Notre-Dame des Anges, à Espira de l’Agly, où enseigne Sébastien Munoz, l’ancien intendant des Dragons Catalans, il n’est pas facile d’échapper à l’appel treiziste.

C’est ainsi que trois ans plus tard, sur les conseils d’un autre élève, Luc Franco, aujourd’hui Albigeois comme lui, Maxime signe au XIII Catalan. Depuis, ce dernier a fait du chemin, entre les Dragons U19, et Sheffield Eagles, en Championship, et il poursuit sa progression dans un club tarnais qui lui a ouvert grandes ses portes, et au sein duquel il s’épanouit. Un exemple à suivre, pour Bastien, son jeune frère, demi d’ouverture des U19 de Saint-Estève XIII Catalan.

A retrouver dans le Planète XIII d’Avril en téléchargement ici
[email-download-link namefield=”YES” id=”3″]