Si le ciel a épargné le stade Georges-Vaills, Palau n’en a pas moins subi la foudre, celle d’un SO Avignon certes pas spécialement transcendant, mais suffisamment appliqué pour mener le train à sa guise, la résistance des Broncos s’étant effilochée au fil des minnutes.

Face à un rival guidé de main de maître par Olivier Arnaud, et doté d’un arrière percutant à souhait, Siosaia Tanginoa, les Catalans tenaient encore la route à la mi-temps, mais la reprise leur fut ensuite fatale.

Car si Arnaud embarqua la défense locale pour signer le premier essai de la partie, si le même centre international joua finement le coup en direction de Mike Melhout, pour le deuxième, les Catalans étaient dans le match, en cette première période ayant vu Jordan Sigismeau échouer à deux reprises de peu, et surtout l’immense passe de Karim Madani sourire à Christophe Calegari (33è).

Mais Palau rata en suivant le coche quand le joli duo Marvin Merbah – Alex Doutres s’écrasa sur le sprint non abouti de Loris Lazzaro, quand Merbah et Doutres ne purent une nouvelle fois aller au bout de leurs intentions, et enfin quand une autre franche occasion s’envola au terme d’un coup de pied rasant.

C’en était alors fini des chances catalanes, car dès la reprise Joris Bissière navigua intelligemment au bénéfice de Sofiane Ghanem, Brandon Lumanau ajoutant, en force, au désarroi de la défense rouge (22-4, 51è).

L’éclaircie locale ne dura que l’espace de deux essais signés Olivier Ruiz sur service de Merbah, et Doutres, habilement placé à l’inérieur.

La suite se résuma à un cavalier seul des Provençaux, avec Joris Clément échappant à un plaquage, Melhout profitant d’un “rasant” d’Arnaud, Tanginoa au bout d’une illumination d’Arnaud, et enfin le coup de grâce de Ghanem.

Pas étonnant que le SOA reste sur quatre victoires, et Palau sur autant de défaites.

LA FICHE TECHNIQUE

Palau – Avignon 12-42

Mi-temps 4-10

Arbitre : Kevin Delarose

Terrain moyen, vent par rafales, courte averse en première mi-temps

Palau : 3 essais Calegari (33), Ruiz (55), Doutres (62).

Avignon : 8 essais Arnaud (17), Melhout (28, 71), Ghanem (42, 79), Luamanu ( 51), Clément (66), Tanginoa (76), 4 transformations (17, 51, 66, 76) et 1 pénalité (48) Arnaud.

PALAU : Sigismeau – Lazzaro, Calegari, Doutres, Thérésin – (o) K. Madani, (m) Merbah – De Oliveira, Jordan Boudebza, M. Scimone – Torrès, Ruiz – Tr. Margalet.

Sont entrés en jeu Nietche-Corones, Cordoba, Bernard, Benhamined.

AVIGNON : Tanginoa – Melhout, Arnaud, Mouton, Ghanem – (o) Bissière, (m) Diamond – Luamanu, Renaud Ganz, Emblard – Clément, M. Romano – Nies.

Sont entrés F. Jullien, Mallem, Armani, Alapetite.

Renaud Ganz et Avignon n’ont jamais été réellement inquiétés par les Palauencs.
Crédit photo @astreizix

Ecrire un message avec votre compte Facebook