“Notre pire ennemi, c’est nous” disait Alrix Da Costa, au soir de la victoire un peu tirée par les cheveux, au Morton Park de Sentry.

«Mais je n’ai pas été spécialement inquiet, durant la rencontre face à l’Irlande. Nous savions que l’entame était essentielle pour espérer l’emporter, et sur cet aspect là le contrat a été rempli. J’aurais cependant préféré nous voir afficher la même constance sur l’ensemble des quatre-vingt minutes», explique l’auteur du deuxième doublé de sa jeune carrière, «après celui réalisé avec les Dragons U19, contre Hull KR».

Mais il est vrai que les Wolfhounds ont joliment réagi, dès la reprise.

«Ils n’hésitaient pas à donner des coups de pied offensifs avant le cinquième tenu, et ils avaient à leur tour le vent dans le dos. De notre côté, nous éprouvions des difficultés à sortir convenablement de notre camp».

N’empêche, lui a toujours été à la hauteur de la tâche qu’on lui avait confié, titre de «joueur du match» à la clé. Et on sait qu’il n’y a aucun risque à vouloir lui confier l’emploi de talonneur.

«Au delà de mes deux essais, je suis satisfait de ma prestation, comme des efforts que nous avons effectué ensemble, en défense. Par ailleurs, j’ai noté que mon entente avec les demis s’améliorait, et il nous faut nous entraîner et jouer davantage ensemble, pour progresser encore».

Un match au cours duquel «Romain Navarrete a donné le ton, en terme d’agressivité, alors que Jason Baitieri paye toujours d’exemple, dans la peau du capitaine».

Extrait du magazine “Planète XIII” de Décembre 2018.

Retrouvez l’intégralité de cet article et bien d’autres encore en vous abonnant dès aujourd’hui pour le prochain numéro de PLANETE XIII “Le magazine du Rugby à XIII” et recevez chez vous chaque mois par la Poste toute l’actu, les insolites et le plein d’infos sur la Planète  XIII. (vous recevrez avec votre abonnement tous les numéros de la saison depuis octobre 2018)