Alors que selon plusieurs sources, Cronulla et St George seraient sur les rangs pour l’accueillir, Phil Gould, le manager général de Penrith depuis 2011, a annoncé officiellement son prochain départ.

Le gourou des Panthers, comme il est parfois surnommé en Australie, a rencontré mardi le directeur exécutif  Brian Fletcher et le président Dave O’Neill, l’annonce de son futur départ ayant été ensuite annoncée officiellement.

L’arrivée, ou plus exactement le retour de l’entraîneur Ivan Cleary en remplacement d’Anthony Griffin, à l’automne dernier, aurait fragilisé la position de “Gus”, 61 ans, jusque-là habitué à exercer sa main mise sur le secteur sportif des Panthers.

Les relations entre les deux hommes s’étaient une première fois détériorées voici trois ans, quand Gould avait été à l’origine de l’éviction de Cleary de son poste de coach, qu’il trouvait alors “fatigué”.

Il avait ensuite tenté, l’été dernier, d’enrôler Wayne Bennett, mais le choix de la direction du club s’était porté sur Cleary.

“Cela n’a rien à voir avec ma décision, Ivan est le coach qu’il faut aux Panthers”, a indiqué Phil Gould dans l’espoir de mettre fin à des rumeurs persistantes.

Entraîneur à succès avec Canterbury en 1988 , et Penrith en 1991, titres de champion à la clé, Gould avait aussi coaché Newton et South Sydney, de même que la Nouvelle Galles du Sud dans les State of Origin (vainqueur de la série en 1992, 1993, 1994).

En tout, à la tête des Blues, qu’il dirigea une première fois de 1992 à 1996, puis de 2002 à 2004, il remporta six séries du State Of.

Gould devrait toutefois rester en poste à Penrith pour quelque temps encore : “La décision de savoir quand mon départ prendra effet, n’a pas prise. Peut-être à la fin de la saison, ou dans plusieurs mois, mais j’ai dit au Board que le plus tôt sera le mieux”.

Il était aussi depuis près de vingt ans un commentateur influent à la télévision.

Comme joueur, il avait été en 1978 le plus jeune capitaine de l’histoire de Penrith, à l’âge de… 20 ans, mettant un terme à sa carrière de joueur huit ans plus tard, sous la tunique de South Sydney.