Terrado : trois passes décisives pour l’alerte quadra.
Crédit Annick de Baho

Toulon avait procédé à pas moins de sept changements, par rapport à l’équipe qui s’était inclinée 48-22 à Carpentras, une semaine plus tôt, et l’ensemble varois était suffisamment équilibré pour proposer une résistance de choix à des Catalans mi-figue mi-raisin, capables certes de fulgurances, mais également de passages à vide liée à des chaînes de tenus pas toujours abouties.

Pour autant, les Baroudeurs, qui recevront prochainement le renfort d’un avant papou, ont assuré l’essentiel, sous la houlette de Sébastien Terrado, décisif, Cédric Pacull, toujours aussi précieux, Arthur Bidaut et son sens de l’organisation, et Nicolas Franck, en verve, dimanche au stade de la Basse.

C’est en tout cas sur attaque déployée et passe décisive de Sébastien Terrado, que Pacull inscrivait le premier essai de la rencontre, avant de lâcher une autre balle qui ne demandait qu’à atteindre sa cible, sur service de Mathias Soula.

Comme quoi Pia peut toujours compter sur le talent de Sébastien Terrado, 40 ans depuis une semaine, et auteur d’un subtil coup de pied rasant dont Pacull faisait son miel.

Un peu plus tard, c’est en allongeant joliment sa passe, que le même quadra offrait à Maxime Fages la troisième pique d’un match que les Salanquais pliaient définitivement quand Clément Meunier alertait Mathias Marty, irrésistible en force.

Juste avant la pause, Soula servait Franck, lequel évitait adroitement deux défenseurs pour porter le score à une hauteur à laquelle Toulon, malgré sa louable opposition, ne pouvait prétendre.

La seconde période était plus équilibrée, Chatri interceptant une passe de Terrado pour marquer après 80 mètres de course.

Franck, lui, fixait au profit d’Elian Billerach, et Marty, à fond dans un intervalle, permettait à Pacull de signer un “hat-trick”.

Comme récompense de ses efforts, le mot de la fin était pour les Varois, lesquels s’étaient rarement désunis, malgré l’absence des frères Manak et de Jean-Luc Angelini, dans ce duel globalement de bonne tenue, même si Pia aurait intérêt à progresser dans la gestion du jeu. Mais quand Terrado va, les Baroudeurs n’ont rien à craindre.

PIA – TOULON 38-16

Mi-temps 28-4

Arbitre José Pereira

Temps beau et doux léger vent

Pia : 7 essais Pacull (9, 24, 70), M. Fages (30), Marty (33), N. Franck (36), Billerach (55), 5 T N. Franck (24, 30, 33, 36, 55).

Toulon : 2 essais Chatri (50), Laizet (76), 2 T et 2 pénalités (3, 12) Chawki.

Cartons jaunes :

Cherat (Pia) et Ivol (Touilon) à la 75è.

PIA : N. Franck – Billerach, M. Fages, Pacull, S. Masuaute – (o) Terrado, (m) S. Bonnet – Cherat, Bidaut, Bezo – Soula, V. Gonzalez – Capdellayre.

Sont entrés en jeu Fenoy, Marty, Berdu, Meunier.

TOULON : Khoulalène – N. Jordan, Avond, Gay, Samaï – (o) Davo, (m) Laizet – Risso, Cierlo, Chambon – Anthony Angeli, Chawki – Passalacqua.

Sont entrés Chatri, Ivol, Martel, Youssouf.