Vladika Nikolic et Benjamin Lasvenes ont assuré, à Pujols.
Crédit Sand.Rugby13

1/16è de finale de Coupe Lord Derby

PUJOLS – VILLENEUVE-SUR-LOT 12-56

Mi-temps 8-12

Arbitre Fabien Nicaud

Pujols : 2 essais Olivier Charles (38), Cherchari (75), 2 pénalités Dorian Lopez (2, 19).

Villeneuve : 10 essais Vick (7, 43), Novais (11, 70), Hermosilla (47), Ugaia (54), Goffin (60, 66), Bachouck (78), Decarnin (80), 8 T Decarnin.

PUJOLS : Mongay, Vandamme, Rinaldi (cap), O. Charles, Saoudi, (o) D. Lopez, (m) Abdela Ait Aaziz – Gil, Bouafia, Boussaidi – Elouafa, Troyes – Cherchari.

Sont entrés en jeu : Abder Ait Aaziz, Lecheheb, El Arras, Ali Fakir.

VILLENEUVE : Ugaia, B. Lasvenes, Vick, Novais, M.Carrasco, (o) Villegas, (m) Godinet – Nikolic, Gautier, Lafolafo – Goffin, Decarnin – L. Maria.

Sont entrés El Azizi, Masselot, Bachouck, Hermosilla.

Cela aurait pu être pire, mais les Pujolais ont mis beaucoup de cœur à l’ouvrage, dans ce match qui a basculé en début de seconde période dans le camp des visiteurs.

Sans surprise, si l’on écoute Aurélien Decarnin, l’enfant du pays, élevé sur le plateau Lacassagne : “On savait que ce serait très dur, que Pujols s’accrocherait en première mi-temps, et nous avons fait ensuite la différence en soignant davantage notre discipline, en mettant plus d’intensité dans nos actions, et notre plus large expérience a prévalu”.

En face, le coach Halim Moualkia savourait le fait que son équipe de DN2 ait “réussi à bouger sa rivale en défense, et à marquer deux essais”.

Mais Villeneuve, supérieur physiquement et techniquement après la pause, jouait plus vite les tenus, avec un rythme ayant fini par étouffer l’âpre résistance des locaux, devant un public record.