En fin d’année dernière, Aurélien Cologni avait annoncé qu’il élaborerait désormais le programme des stages de l’équipe de France en tenant compte des contraintes et des disponibilités des joueurs évoluant dans les divers championnats.

L’entraîneur de l’équipe de France a tenu parole et réussi à trouver de subtils compromis. Un premier stage est ainsi programmé le vendredi 17 mai à Port Barcarès avec uniquement des joueurs du groupe de suivi évoluant dans le championnat de France. Le 18 juin, il a prévu une opposition entre ce groupe de suivi et les Dragons Catalans puis une autre le 1er août face à Toulouse.

Aurélien Cologni pourra ainsi rassembler et voir à l’œuvre une bonne partie des joueurs de l’équipe.

Le vendredi 17 mai en soirée, le groupe suivi de l’équipe de France participera également à un tournoi de Five’s Touch à Badalone, dans la banlieue de Barcelone.

Très proche du XIII, ce rugby à toucher à cinq contre cinq se dispute sur des terrains de la taille d’un terrain de handball. Lorsqu’un joueur parvient à poser les deux mains simultanément sur le dos de son adversaire, il y a alors une sorte de tenu et au bout de cinq de ces tenus, le ballon est rendu à l’adversaire. Un essai entre les poteaux amovibles rapporte cinq points et trois seulement lorsqu’il est inscrit dans une autre zone. Il n’est procédé à aucune transformation mais il est possible de taper des drops avec la main, en faisant une manchette de volleyeur.

Quinze équipes participeront à ce tournoi dont une équipe de Miami où a eu lieu en mars 2018 le premier championnat du monde inter-entreprises (remporté par “La Cantina” de Maxime Grésèque et de son beau-frère David Marty, ancien centre du XV de France) de ce sport né en Australie et importé en France par Nicolas Zambon et Matthias Garrabé.