Par deux fois, parce que armés de courage, les Provençaux sont revenus dans la partie. D’abord en fin de première période atteinte sur le score de 28-12 en faveur des visiteurs. Puis à un quart d’heure de la sirène, quand, coup sur coup, ils parvinrent à tromper la défense villefranchoise.

Mais, pour autant, jamais le promu ne parut en mesure d’inquiéter réellement un champion en titre qui se promène, depuis le départ du championnat, et reste le principal concurrent de Baho dans la course au sacre du printemps.

SALON – VILLEFRANCHE-AVEYRON 28-74

Mi-temps : 12-28.

Arbitre : Geoffrey Poumès.

Salon : 5 essais Clément Nicosia (23, 63), Anas Naji (39), Bertho (65), 4 T.

Villefranche : 13 essais Morgan Carensac (4, 73), Robin Bessou (12, 28, 69), Jérôme Fabre (16), Anthony Sénézergues (34), Jake Steadman (41, 49, 51, 79), Paul Portal (55, 57), 11 T Jake Steadman.

Salon de Provence : Clément Nicosia, Guilaume Liberge, Zach Koitka, Alexandre Barrau, Jérémy Bertho, (o) Benjamin Jourdan, (m) Romain Serre – Anas Naji, Théo Jourdan, Jérome Bertho – Anthony Raynaud, Jack O’Brien – Anthony Baudry.

Sont entrés en jeu Anthony Meynier, Guillaume Isoird, Thomas Zuccarelli, Mathieu Dorigatto.

Villefranche-Aveyron : Romain Teulade, Robin Bessou, Jake Steadman, Victor Cerezo, Paul Portal, (o) Morgan Carensac, (m) Djamel Remok – Thibault Cousinié, Loic Taurin, Jérôme Fabre – Alex Magna, Bastien Dintilhac – Alexandre Roux.

Sont entrés Julien Yèche, Martin Gohon, Anthony Sénézergues, Emilien Gaillac.

Crédit photo : Annick de Baho