Paul Séguier connaissait déjà Barrow Raiders pour avoir affronté le club anglais en 2018, sous les couleurs du Toulouse Olympique, et le pilier prêté par les Dragons Catalans retrouvera dimanche le Championship (quatre matchs avec le TO, en 2018), cette fois avec le maillot des Raiders sur le dos.

Pour “gagner du temps de jeu”, se satisfait le jeune tarnais  de 21 ans, auteur d’un essai avec Toulouse contre… Barrow en 2018, et surtout de progrès remarquables cette année en championnat de France Elite.

Et par la même occasion, pour tenter d’éviter la relégation en fin de saison.

“Je conscient d’avoir encore à progresser, aussi suis-je satisfait d’avoir saisi cette opportunité”.

En coloc avec deux Papous

Paul, en poste ici jusqu’au terme du championnat, et qui emprunte ainsi le parcours d’Arnaud Bartès, prêté l’an passé à Barrow, s’est entraîné pour la première fois jeudi dernier avec ses nouveaux coéquipiers, parmi lesquels figurent les Papous Wartovo Puara et Stargroth Amean, ses colocataires.

Et Paul Crarey, le coach des Raiders, compte évidemment sur lui pour réussir le pari du maintien, et déjà tenter de ramener deux points du déplacement de dimanche à Swinton, comme il l’a confié à “The Mail”, le quotidien de Barrow-in-Furness : “Au départ, Paul devait être prêté à un club de League One, mais Steve McNamara souhaitait le voir évoluer à l’étage au-dessus, et je le remercie de m’avoir téléphoné pour me proposer les services d’un joueur ayant gagné en expérience, depuis son court passage par Toulouse. Cela ne pouvait pas mieux tomber, car voici une semaine notre pilier Josh Johnson nous a quitté pour Salford”.

Et dans le Cumbria, où il passera l’été (dernier match contre Batley, le 8 septembre, le jour de ses 22 ans), on devine que Paul Séguier est prêt, pour commencer, à manger du lion de Swinton.

Débuts à domicile le 4 août

Ce dont ne doute pas un seul instant Andy Gaffney, le “Director of rugby” des Raiders : “Il est athlétique, et un peu plus grand que Josh Johnson, et il a déjà disputé quatre matchs de Super League avec les Catalans, en 2017, et son arrivée, comme le retour à la compétition du pilier Ryan Duffy (ndlr : indisponible depuis février suite à une sérieuse blessure au genou) tombe à point nommé alors que nous avons de grosses échéances à honorer, Swinton, puis York à Craven Park le 4 août, avant notre déplacement à Toronto et la réception de Bradford le 11 août”.

Date à laquelle les Raiders, actuellement avant-derniers au classement, sauront s’ils sont toujours en course pour le maintien. Car ils devront ensuite se rendre coup sur coup à Sheffield et à Toronto…