Crédit SWPix

Avec à la mêlée Théo Fages, et à l’arrière Lachlan Coote, auteur de trois des six essais de son équipe, le dernier, salvateur, étant l’oeuvre de James Bentley à 35 secondes de la sirène, St Helens s’est sorti du guêpier dans lequel Salford pensait l’avoir enfermé.

En tête à la pause, les visiteurs accentuaient leur avance à l’heure de jeu (30-16), mais la fin de match était marquée par un festival de Coote, Makinson, et Bentley, lequel profitait du remarquable travail préparatoire de Grace et Lomax pour envoyer les Saints au paradis.

Théo Fages s’était précédemment illustré en engendrant le troisième et dernier essai de Coote, avec le soutien de Zeb Taia (65è).

C’était déjà le Pianenc qui avait délivré une passe au pied pour Coote (9è), et une autre à la main pour Makinson (12è), dans ce match complètement fou, preuve qu’en Super League rien n’est jamais acquis, même si Salford n’a toujours pas gagné à St Helens depuis… 40 ans..

ST HELENS – SALFORD 32-30

Mi-temps 16-18

St Helens : 6 essais Coote (5, 9, 65), Makinson (12, 67), Bentley (79), 4 T Coote (5, 9, 67, 79).

Salford : 5 essais Dudson (16), Evalds (23, 53), Olpherts (32), Lui (60), 5 T Kris Inu.

Crédit SWPix