Cette semaine, la Super League a donné les instructions pour soumettre sa candidature pour une intégration dans la compétition à partir de 2021.

Les candidats devront donc répondre à 5 critères principaux :
– participer activement au développement de la compétition
– apporter une valeur ajoutée aux autres pensionnaires du championnat
– être compétitif sur le terrain
– être financièrement viable pour la saison 2021 et après
– participer activement au développement de la discipline en général, selon le cahier des charges définit par la fédération anglaise de rugby à XIII (RFL)

Les dossiers seront étudiés par un comité constitué de 3 dirigeants de la RFL et d’un représentant de la Super League, présidé par Lord Jonathan CAINE (Vice-président du groupe parlementaire anglais du rugby à XIII). Les clubs candidats ont jusqu’au 30 novembre pour remettre leur dossier et la décision sera donnée le mercredi 16 décembre. La date du début de la saison n’est pas encore connue.

Pour rappel, le 2 novembre dernier, les clubs de Super League ont voté pour l’exclusion du club de Toronto de la compétition suite à des problèmes financiers. Le lendemain, ces mêmes représentants ont affirmé leur volonté de conserver un championnat à 12 équipes lors de la prochaine édition, lançant ainsi un appel à candidature. Dans la foulée, le Toulouse Olympique XIII a été le premier à se positionner et il a été imité au cours des jours qui ont suivi par d’autres clubs de Championship : Bradford, Featherstone, Halifax, Leigh, Londres et York. D’autres clubs sont encore susceptibles de se positionner.
Les critères initiaux pour postuler :
– avoir déjà joué en Super League ou avoir terminé dans le top 6 du Championship en 2018 ou 2019
– avoir un stade d’une capacité minimale de 5 000 places
– avoir à minima une affluence moyenne de 2 000 personnes en 2018 ou 2019

Le stade de Manchester United, Old Trafford, où se joue chaque année la finale de Super League