SYDNEY ROOSTERS – CANBERRA 14-8

Mi-temps 8-6

82 922 spectateurs

Roosters : 2 essais Verrills (6), Tedesco (72), 2 T et 1 pénalité (20) Mitchell.

Canberra : 1 essai Wighton (30), 1 T et 1 pénalité (49) Croker.

Carton jaune aux Roosters : Cronk (49).

Jack Wighton, le demi d’ouverture de Canberra, désigné “joueur de la finale”, aurait préféré troquer sa “Clive Churchill Medal” contre une victoire, mais les Roosters sont passés par là,  couronnés comme en 2018.

James Tedesco, coupable sur l’essai de Wighton, puis puni d’un carton jaune, mais auteur de l’essai décisif, Daniel Tupou et ses 185 mètres parcourus avec le ballon, Latrell Mitchell et sa monstrueuse “try assist” pour Tedesco, Brett Morris et ses placages de titan, Jared Waerea-Hargreaves, pilier hors normes, l’inestimable capitaine Boyd Cordner, Siosiua Taukeiaho, qui n’a eu de cesse d’avancer, ont sublimé l’équipe de Trent Robinson, face à des Raiders pourtant au rendez-vous, à l’image de Wighton bien sûr, efficacement secondé par Charnze Nicoll-Klokstad, Josh Papalii, Josh Hodgson, mais le banc n’était pas à la hauteur de celui des Roosters.

Lesquels ont cependant dû batailler comme jamais, pour arraisonner leurs tenaces rivaux, dans une finale d’une éclatante beauté au plan du rythme et de l’engagement physique, le tout dans un ANZ stadium comble.

Cooper Cronk, retraité aux anges, saluait “le cœur” de ses coéquipiers, lesquels avaient le mieux débuté, Cordner étant stoppé à l’intérieur de l’en but de Canberra, avant le rush victorieux du jeune talonneur Sam Verrills, sa feinte de corps ayant mis Hodgson sur les fesses.

La “Green Machine” était alors grippée, mais bientôt elle montait en régime, avec Wighton et Elliott Whitehead à deux doigts de marquer.

Mitch Aubusson, lui, laissait un genou sur la pelouse (13è), contraint de faire tapisserie pour le reste du match, et Mitchell, sur pénalité, alourdissait la note.

Bien lui en avait pris, car à la demi-heure de jeu, Tedesco, futur héros, lâchait le ballon à la réception, ce dont profitait Wighton.

Une faute, la première du match, un essai : c’est aussi cela la NRL.

Plus tard, Canberra gâchait une nette occasion, en face Mitchell ratait une pénalité, et comme epu après la reprise celle de Jarrod Croker faisait mouche, les Raiders recollaient au score (8-8).

Mitchell se manquait encore à la 68è, mais si son pied était en berne, ce n’était pas le cas de ses mains : service génial pour Tupou dans le couloir, remise à l’intérieur de l’ailier des Roosters pour Tedesco, qui filait, splendide, vers le titre (14-8).

Depuis 1993 avec Brisbane Broncos, aucune équipe ne se l’était approprié deux années de suite.