Ce samedi 9 septembre, sur sa pelouse de Blagnac, le Toulouse Olympique s’est incliné 36-24 face aux Widnes Vikings, ex-pensionnaire de Super League et concurrent direct aux phases finales. Toujours en quête de leur premier succès en 2019, les Olympiens devront rebondir dès samedi prochain (16 février), lors de la réception de Rochdale, toujours à Blagnac. Coup d’envoi à 15h30.

Patty VAIVAI et les Toulousains s’inclinent pour leur première à domicile – © Bernard RIEU

Fiche technique : Toulouse Olympique 24 – 36 Widnes Vikings (MT : 18-16) – 2189 spectateurs.

TO XIII : 4 E Parata (14), Robin (17, 26, 74), 4 T Kheirallah (14, 17, 26, 74)

Widnes : 6 E Hood (5), Chapelhow (21), Gelling (34, 78), Craven (46), Ince (65) 4 T (5, 21, 46, 65) et 2 P (43, 62) Owens

Evolution du score : 0-6, 6-6, 12-6, 12-12, 18-12, 18-16 / 18-18, 18-24, 18-26, 18-32, 24-32, 24-36.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par le groupe Sarrazain) ; Tony MAUREL (Parrainé par La Villa Da Vinci) ; Bastien ADER (Parrainé par Master Films), Gavin MARGUERITE (Parrainé par Chris Watson), Paul MARCON (Parrainé par Paul Daniel Traiteur) ; Stanislas ROBIN (Parrainé par Chris Watson), Johnathon FORD ; Patty VAIVAI, Dean PARATA, Clément BOYER (Parrainé par ADH Concept), Constantine MIKA (Parrainé par Audit Télécom), Jordan DEZARIA (Parrainé par NGE) ; Brenden SANTI. Sont entrés en jeu : Anthony MARION (Parrainé par Caréco), Ben EVANS, Joe BRETHERTON, Justin SANGARÉ.

Widnes : Olly ASHALL-BOTT ; Jack OWENS, Keanan BRAND, Anthony GELLING, Ryan INCE ; Danny CRAVEN, Joseph LYONS ; Adam TANGATA, Liam HOOD, Harrison HANSEN ; Samuel WILDE, Christopher DEAN ; MacGraff LEULAI. Sont entrés : Edward CHAPELHOW, Jordan JOHNSTONE, Owen FARNWORTH, Bradley WALKER.

 

Le match :

Après une entame en demi-teinte, les Toulousains se sont rapidement mis dans le sens de la marche grâce à une belle percée de Dean PARATA. Les deux équipes se sont ensuite livrées à un chassé-croisé, avec un doublé de Stan ROBIN en 1ère période, et malgré la réduction du score de GELLING pour les Vikings, le TO mène d’une courte tête à la pause (18-16).

En deuxième mi-temps, les Olympiens ont craqué, laissant les Vikings revenir à hauteur puis prendre l’avantage (18-32). Les locaux ont donné trop de munitions aux Anglais et ont manqué de réalisme pour espérer l’emporter. Et la réduction du score de Stan ROBIN, encore lui, sur un bon service de Johno FORD, est trop tardive. GELLING conclut même une belle prestation de son équipe et donne 12 points d’avance. 24-36, score final.