Les U17 en fête après la remise du bouclier de champion.

Finale du championnat de France U17

XIII CATALAN – LEZIGNAN 34-18

Mi-temps 20-6

Arbitre Mohamed Drizza

XIII Catalan : 6 essais Commes (1ère, 52e, 65e), Roses (7e), Yanis Belmaaziz (15e, 42e), 4 T Estève (2), Humbert et Mathé, 1 pénalité Mathé (24e).

Lézignan : 3 essais Lacans (28e), Nahal (48e), Marty (57e), 3 T Marty.

Carton jaune au XIII Catalan : Roses (34e).

XIII CATALAN : Roses – Segura, Cazalet, Huescar, Commes – (o) Chachoua, (m) Mathé – Sayrou, Landri, Fodil – Staub, Yanis Belmaaziz – Humbert.

Sont entrés en jeu Noguer, Mimouni, Estève, Ladurelle.

Plus adroits, plus concentrés, les Catalans ont dominé une partie à laquelle Humbert, sérieusement blessé, n’a participé que cinq petites minutes.

A la 12è, c’est le Lézignanais Rouger qui abandonnait définitivement les siens, trop en retard à la pause, après les essais de Commes (approximation du FCL dans son en but, service de Yanis Belmaaziz pour son ailier), Roses (ramassant un ballon égaré par l’adversaire), et Yanis Belmaaziz, tout en muscles.

Ce dernier récidivait peu après la reprise, exploitant une nouvelle perte de balle lézignanaise, la suite ne faisant que confirmer la supériorité des Sang et Or, autrement plus opportunistes que leurs rivaux, par ailleurs trop maladroits.

Finale du championnat de France U15

XIII CATALAN – LEZIGNAN 34-12

Mi-temps 6-20

Arbitre M. Rieux

XIII Catalan : 7 essais Maveyraud (2e), Bessedik (6e), Benhamimed (9e, 44e), Damion (21e), J.-B. Palloure (32e), Comta (47e), 3 T Damion (2) et Aispuro.

Lézignan : 2 essais Cols (18), D. Mazas (40)

XIII CATALAN : Maveyraud – Benhamimed, Thome, J.-B. Palloure, L. Palloure – (o) Aispuro, (m) Cau – Cortès, Comta, Bessedik – Torroella, Benslimane – Damion.

Sont entrés Lopez, Mezaache, Belabassi, Kounon.

Patients, appliqués, tranchants, les Catalans, dans la foulée de Damion, n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires, prisonniers des essais de Maveyraud, intercalé, Bessedik, adroitement servi par Aispuro, Benhamimed, sur magnifique passe au pied de Damion.

Ainsi, au bout de seulement dix minutes le mal était fait, même si les joueurs des Corbières trouvèrent l’énergie de répliquer par deux fois.

Mais après la pause, Lézignan ne réussissait pas à marquer sur ses temps forts, à l’inverse des Sang et Or, intouchables sur cette finale.