LE CATALAN ELIE BROUSSE VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY A XIII EN 1951 SURNONMÉ PAR LES AUSTRALIENS LE TIGRE DE SYDNEY A L’INTÉRIEUR D’UNE 203 PEUGEOT TOIT OUVRANT (LA MÊME QUE CELLE AVEC LAQUELLE IL A DESCENDU LA CANEBIERE DEVANT PLUS DE CENT MILLE PERSONNES)

En octobre dernier, lors d’une visite au Sydney Cricket Ground, les joueurs du XIII de France avaient pu constater que la photo de Puig-Aubert se trouvait en bonne place sur un mur du musée attenant au mythique stade de Sydney.

Hommage justifié, pour le champion des champions du journal L’Equipe, en 1951. Mais un autre participant à la glorieuse tournée tricolore de cette même année en Australie, aurait eu toute sa place aux côtés de «Pipette».

Car Elie Brousse, à sa manière, a lui aussi marqué de son empreinte ce périple ponctué de trois victoires (26-15 et 34-14 à Sydney, 34-17 à Melbourne) sur quatre (défaite 23-11 à Brisbane), dans les tests face aux Kangourous.
Et le Catalan de Roanne, qui le 11 décembre à Paris se verra remettre le trophée de «Gloire du Sport», de revenir pour l’occasion sur ses exploits passés.

«Lors du deuxième test, suite à une combinaison avec Edouard Ponsinet et Georges Bartolleti, j’ai parcouru 70 mètres, puis évité de justesse le demi d’ouverture australien Frank Stanmore, avant de marquer juste avant la mi-temps».
Un deuxième ligne du plus haut format, surnommé «Le Tigre de Sydney» par la presse australienne.

Extrait du magazine “Planète XIII” de Décembre 2018.

Retrouvez l’intégralité de cet article et bien d’autres encore en vous abonnant dès aujourd’hui pour le prochain numéro de PLANETE XIII “Le magazine du Rugby à XIII” et recevez chez vous chaque mois par la Poste toute l’actu, les insolites et le plein d’infos sur la Planète  XIII. (vous recevrez avec votre abonnement tous les numéros de la saison depuis octobre 2018)