Pita Godinet, talonneur ou demi d’expérience.
Crédit Getty Images

Quinze matchs (cinq essais) avec les Samoa entre 2010 et 2018, le dernier datant du 23 juin de cette année contre le Tonga, à Campbelltown, 29 (et 5 essais) de NRL avec NZ Warriors, Manly, et Wests Tigers en 2018 (9 apparitions), 38 (11 essais) avec Wakefield en deux saisons (2014 et 2015), le talonneur Pita Godinet est la recrue phare de Villeneuve-sur-Lot, cette saison.

Godinet, 1,75 m pour 86 kg, qui fêtera son 31è anniversaire le 21 décembre prochain, est né à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et est en outre réputé pour sa polyvalence, ayant également évolué avec un égal bonheur à la mêlée et à l’ouverture.

Il sera à n’en pas douter une des grandes attractions du championnat de France, aux côtés notamment des deux autres recrues des “Académiciens”, le pilier néo-zélandais Willie Lafolafo, 25 ans, et le deuxième ligne ou pilier papou d’Ipswich Jets, Nickson Borana Ugaia, 23 ans.

Ex coéquipier de Brad Wall

Formé chez les jeunes de St George Illawarra Dragons, puis à Blacktown Workers (aux côtés notamment de l’ancien Villefranchois Jarrod Brackenhoffer) et à Woy Woy Roosters, un club de rugby à XIII de la Country de Nouvelle Galles du sud, Lafolafo prit ensuite la direction de North Sydney Bears, en 2015.

L’année suivante il évoluait à Asquith, en Ron Massey Cup, en compagnie, entre autres, de Bradley Wall, le demi de Saint-Gaudens, avant de rallier Randwick.

Au sein de ce  club australien de rugby à XV, il jouait troisième ligne centre ou flanker.

Pour sa part, Ugaia, diplômé d’éducation physique, avait auparavant défendu les couleurs des PNG Hunters (Intrust Queensland Cup) durant deux saisons. Il pèse 97 kg pour 1,82 m, et peut également évoluer dans les lignes arrières.